leral.net | S'informer en temps réel

Lettre ouverte à Moustapha Diakhaté - Par Thierno Bocoum


Rédigé par leral.net le Mercredi 20 Janvier 2016 à 12:41 | | 38 commentaire(s)|

Cher collègue,

Tu fais partie des derniers à rejoindre le train du dénigrement, de la calomnie et du complot que ton leader conduit depuis belle lurette contre Idrissa Seck.

Sais-tu que le coup d'Etat debout puis rampant, qui avait été théorisé pour éloigner Idrissa Seck de Wade et faire main basse sur une victoire gagnée de haute lutte était le fait d'un des lieutenants de ton leader qu'il a fini par bombarder ministre dès son accession au pouvoir?

Sais-tu, cher collègue que le journal "il est midi" qui passait son temps à insulter et à calomnier d'honnêtes citoyens était dirigé par un collaborateur actif de ton leader? Il l'a d'ailleurs nommé PCA de la Rts dès son accession au pouvoir.

Sais-tu que la deseckisation qui avait fait de nombreuses et innocentes victimes sous Wade était conduite par ton leader pour mieux se faire une place sous l'arbre qu'il tente de terrasser aujourd'hui ?

Sais-tu, Moustapha que ton leader a eu à organiser des attaques et complots, pour essayer de déstabiliser celui qui a le plus contribué à le mettre en orbite ?

Nous avons résisté à tout cela et nous continuerons à résister.
Cependant, nous ne sommes ni rancunier ni vindicatif. Les crapauds ont toujours bavé mais la blanche colombe n'a jamais pu être confondue sur un seul centime de détourné ou de biens indus.

Mais en ce qui te concerne, Moustapha, nous ne résisterons pas puisque nous ne subissons rien.

Nous constatons avec désolation que tu dégringoles, tu t'enivres d'un pouvoir éphémère.
Tu abandonnes tes convictions pour ne devenir qu'un simple répondeur automatique. Tu laisses l'assemblée nationale mourir de sa belle mort sans rechigner. Tu défends l'indéfendable sans gêne. Tu te ranges du côté des oppresseurs pour organiser de cyniques représailles...

Finalement, Cher Moustapha, tu deviens méconnaissable!

Heureusement que le ridicule ne tue pas sinon on t'aurait perdu avec beaucoup de regrets. Dans notre pays, sous Macky, ce ridicule dope, fini par positionner et finalement banalise les prestigieuses fonctions de nos gouvernants.

Moustapha, prends toi au moins au sérieux! N'essaie pas de nous faire croire que Idrissa Seck est lui-même la personne qui a été votre source dans les accusations fallacieuses que vous ne cessez de repeindre à longueur d'années pour lui donner un nouvel éclat.

Chers, collègue, sois au moins pratique en demandant à la personne à qui Idrissa Seck aurait fait une confidence de faire elle-même sa déclaration, si tant est sa volonté, au-lieu de jouer au "haut parleur".

Cher collègue, nous ne te retournerons pas les insultes à l'encontre de notre leader. Nous n'utiliserons pas ce langage ordurier qui a jalonné ton texte mais nous te demanderons de te ressaisir pendant qu'il est encore temps.

Thierno BOCOUM
Député à l' Assemblée Nationale






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image