leral.net | S'informer en temps réel

Lettre ouverte à notre Camarade Aïssata Tall Sall : vous venez de perdre votre noblesse et votre dignité sur l’autel de mesquineries politiciennes (Par Abdoulaye Gallo DIAO)


Rédigé par leral.net le Vendredi 11 Novembre 2016 à 19:09 | | 1 commentaire(s)|


 
L’idée de la politique que nous nous faisons, en tant que socialistes, elle est belle, elle est grande, elle est noble. Certes, les organisations humaines, les hommes eux-mêmes sont imparfaits. Mais, au-delà de ce constat, il y a l’engagement politique, et nous répétons qu’il est noble.

La noblesse, elle est d’abord dans le service, la compréhension et le respect des autres. Elle est aussi dans le combat pour des valeurs et pour des idéaux. Or, ce qui nous  préoccupe le plus, c’est qu’une fois encore,  vous venez en tant responsable socialiste, de vous illustrer sous le feu des projecteurs,  par une mise en scène sordide d’une sortie médiatique truffée de contrevérités, puis axée sur une manipulation de l’opinion, afin d’aboutir à une escroquerie politique qui ne dit pas son nom.
 
 En tant que membre d’un clan de fossoyeurs du Parti Socialiste, vous  tentez de tirer votre politique vers le bas, dans le seul but de vouloir faire chavirer le navire socialiste, tout simplement parce qu’il n’emprunte pas la direction de votre choix. Et, à défaut d’obtenir ce que vous voulez, par la ruse et la tromperie, vous avez décidé de diaboliser les instances du PS, avant de déstabiliser cette formation politique qui vous a façonné et fabriqué politiquement. Il s’agit surtout pour nous autres, de considérer que l’attitude des politiques à l’égard de leurs gestes et paroles, est évaluée à l’aune de leur rapport à l’éthique.

Or, on constate amèrement  que vous ramez à contre-courant les valeurs  socialistes et les principes de la démocratie. La noblesse surtout en politique, est  grandeur d’âme,  grandeur morale, mais surtout l’élévation des sentiments. Cette noblesse, vous venez de la perdre,  ainsi que cette dignité fondamentale qui différencie l’homme de l’animal.
 
Camarade Aïssata Tall SALL, vous venez d’accuser la Direction du Parti d’avoir violé les textes (Statuts et Règlements intérieur) adoptés par le 15ème Congrès ordinaire des 06 et 07 Juin 2016.  Camarade comment et en quoi la direction du PS a violé ses propres textes ?
 
En tant qu’ancienne rédactrice en chef de ces mêmes textes,  dites  au peuple sénégalais parmi les 47 articles des Statuts, et les 34 articles  du Règlement intérieur quelle est la disposition statutaire et réglementaire que le Bureau politique  a  violée ?

Camarade, vous avez déclaré que seul le Comité Central ou le Congrès sont habilités a décidé pour ou contre le maintien du Parti Socialiste dans la Coalition BBY, et que vous êtes mandatées par des Camarades pour déposer un recours en annulation des résultats issus des Commissions administratives des Coordinations de notre Parti.

Alors interrogeons d’abord ces textes avec objectivité et probité intellectuelle : sous la direction du Secrétaire Général du Parti, le Bureau Politique a compétence sur tout ce qui se rapporte à la vie du Parti et de la Nation. (Article  17 du Règlement intérieur).   Le Secrétaire Général du Parti est le responsable moral du Parti est saisi et peut se saisir de toutes les questions relatives à la vie du Parti. Il les soumet, le cas échéant, à l’examen du Bureau politique, du Comité Central et du Secrétariat Exécutif National (Article 18 du Règlement intérieur).
 
Concernant la question relative au compagnonnage du PS avec BBY, le Secrétaire Général du Parti qui a compétence, a saisi d’abord   le Bureau Politique, ce dernier par la majorité de ses membres a décidé ensuite que le PS doit rester dans BBY, mais par la même occasion va consulter les Commissions administratives des Coordinations,  en dernier ressort pour la décision finale.

Le Comité Central tient trois sessions dans l’année deux thématiques et une session ordinaire, il  peut statuer, entre deux Congrès ordinaires, sur toutes les questions majeures d’orientation idéologique voire doctrinale qui engagent la vie du Parti.  Le Comité Central, en tant que Parlement du Parti, contrôle l’exécution des décisions du Congrès, du Bureau Politique et du Secrétariat Exécutif National (Article 12 du Règlement intérieur.
 
En vous rappelant que ce Comité Central est l’émanation des CA dont vous contestez la décision, Camarade quel sera l’objet de votre recours, quelle est la juridiction compétente qui va recevoir  votre requête ? S’ouvrir à la presse pour faire preuve de mauvaise foi et de mauvaise volonté, rien que pour cultiver le négationnisme et le nihilisme politique ne vous honore pas.
 
Amitiés Socialistes
Fait à Dakar le 10 Novembre 2016
Le Coordonnateur
Abdoulaye Gallo DIAO
Secrétaire National Adjoint chargé des TIC
Membre du Bureau Politique du PS
Membre de la Cellule de Communication






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image