leral.net | S'informer en temps réel

Lettre ouverte d’un militant de l’Apr au président Macky Sall

Monsieur le Président,
Le 25 mars 2012, le peuple sénégalais, dans une mobilisation citoyenne exceptionnelle, a accepté dans sa majorité, le projet de société de l’Alliance Pour la République en vous élisant comme 4ème Président de la République du Sénégal. Cette victoire acquise de haute lutte, a été le parachèvement du combat de l’ensemble du vaillant peuple sénégalais, mais particulièrement des militants de l’APR, pour l’avènement d’une nouvelle alternance politique dans notre pays. Elle a surtout consacré le succès de l’organisation, de la mobilisation et de la détermination militantes de toutes les composantes du parti : femmes, jeunes, étudiants, cadres bref les différentes structures internes de l’Alliance Pour la République. Passée cette étape de l’élection et en attendant les prochaines législatives, nous voilà face au défi de l’exercice du pouvoir dans le respect scrupuleux des engagements pris devant le peuple, de rompre avec les pratiques du passé et de toujours recentrer les actions de l’Etat dans les préoccupations de nos concitoyens.


Rédigé par leral.net le Dimanche 20 Mai 2012 à 01:44 | | 4 commentaire(s)|

Lettre ouverte d’un militant de l’Apr au président Macky Sall
M le Président,
Dans un contexte de crise multi sectoriel où tout est urgence, vous devez tirer votre force de l’espoir immense du peuple sénégalais, exprimé dans un vote aux allures d’un véritable plébiscite au soir du scrutin du second tour de la présidentielle.
Fort heureusement, les premiers actes que vous avez posés avec votre gouvernement, annoncent que le Sénégal est résolument engagé dans la voie d’une gouvernance nouvelle, centrée sur le respect des principes d’éthique et du sens des priorités dans la gestion des affaires publiques.
- Réduction historique de votre propre mandat de 7 à 5 ans pour rester conforme à l’idéal démocratique des acteurs de la vie politique.
- Réduction à 25 ministres de la taille du gouvernement dans lequel notre coalition n’est pas majoritaire.
- Suppression de décrets et autres actes ayant été à l’origine de nombreuses forfaitures.
- Déclaration de patrimoine votre patrimoine, une grande première au Sénégal.

- Réduction des prix des denrées de consommation courante en dépit d’une santé financière peu enviable.

- Constitution d’une liste de large rassemblement en adéquation avec l’esprit d’équipe tant souhaité par les électeurs de BENNO BOKK YAAKAAR pour aller aux législatives.
Aujourd’hui, vous offrez au Sénégal une opportunité unique de se redresser économiquement et politiquement, par l’affirmation d’une volonté politique réelle de bâtir un consensus fort.
Vous avez pris l’option de travailler, plutôt que de répondre aux attaques et aux leçons d’un clan dans le désarroi et disqualifié pour toujours pour vous attaquer sur des questions d’éthique et de morale.
Cependant, M le Président, les vicissitudes de la politique avec leur corollaire (retournements de veste, reniements de soi, parjures, affinités renouvelées, nouvelles convictions etc.) me poussent à attirer votre attention sur les tendances d’une nouvelle catégorie de militants : les transhumants.
Autrefois détenteurs exclusifs des meilleurs dithyrambes pour le Président Abdou DIOUF, ils ont été pour certains, il y a quelques mois encore, les choristes incontestés du pouvoir libéral. Aujourd’hui, M le Président, au détour de la création d’un mouvement de soutien, citoyen ou social, ils veulent, coûte que coûte, se donner les moyens de devenir vos chansonniers.
Prébendiers dans le sang, ils ne sont fascinés que par les lambris dorés du pouvoir et obnubilés par les strapontins et ne cherchent que la plus petite brèche, pour goûter au confort douillet du pouvoir.
Adeptes du militantisme alimentaire, ils sont aujourd’hui prêts à payer pour entrer dans le système plutôt que d’envisager la perspective d’une vie d’opposants : quelle facilité!
M le Président,
Quelques faits marquants qu’il n’est pas possible d’oublier :
- L’attaque de votre cortège à Maka Koulibatang
- La fermeture de la route de Pikine à votre convoi, alors que vous y étiez attendu par vos militants
- La dispersion du meeting de militants de l’APR à Mérina Ndakhar
- La satanique loi qui vous a poussé à la démission du PDS
- Les stupides accusations de blanchiment d’argent
- Les dénigrements de toutes sortes contre votre personne. La liste des forfaits est loin d’être exhaustive.
La création de l’Alliance Pour la République obéissait à une logique de refondation et de restauration de certaines valeurs devenues rares sous nos cieux. Le courage, la fidélité, le respect de la parole, le refus de l’aplatissement, des compromissions et des passe-droits.
Aujourd’hui, ce serait une erreur préjudiciable à votre quinquennat que de faire de la place à ces sinistres créatures, rompues aux vilénies et aux pirouettes qui tuent.
M le Président,
Alors que les premières mesures de votre magistère ont fini de restaurer l’espoir d’une population dont les conditions d’existence avaient atteint le seuil de l’humainement acceptable, vous avez aussi l’obligation de perpétuer les aspirations des nombreux jeunes et femmes qui vous ont rejoint dès que vous avez prononcé votre célèbre discours de rupture.
Je vous invite alors, vous M le Président et certains de vos collaborateurs qui, comme Idrissa SECK à l’époque, théorisent aujourd’hui la transhumance, à vous approprier notre slogan fétiche : vaincre les vices, vivre les valeurs.
En espérant que cette invite vous rappellera les valeurs que nous avons en partage, veuillez agréer M le Président l’expression de mes salutations militantes.
Bara NDIAYE
Militant de l’Alliance Pour la République
Membre fondateur du Bloc Anti-transhumance



1.Posté par HOORETHIAMABA le 20/05/2012 14:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui est transhumant? certes il y a les militants de la premiere heure qui ont accompagné Macky dès le départ en se sacrifiant avec lui. Je salue leur courage à l'image de ALIOUNE BADARA CISSE, MBAYE NDIAYE, MOUSTAPHA CISSE LO et certainemnt d'autres qui auraient pu lacher Macky et chanter Karim..............A coté de ces vaillants militants qui l'accompagnent depuis 2008, il y a ceux qui l'ont rejoint et ont participé à sa qualification pour le deuxième tour sont aussi très méritants. La tridième catégorie est constituée de tous ceux qui ont participé à l'élection de Macky Sall le 25 mars 2012 qu'ils soient dans des coalitions concurrentes au premier tour ou qui l'ont fait à titre individuel ils sont tous méritants! Alors chers militants de la première heure de l'APR vous avez raison d'attirer l4attention du Président Macky Sall sur TRANSHUMANTS mais distinguer bien qui est transhumant et surtout sachez que l'APR intrinsèque ne pèse pas plus de 20% pour n'avoir eu au premier tour avec une large coalition que 26% !!! Bonne chance au Président Macky Sall et faisons lui confiance. Demandons le vote d'une loi contre la TRANSHUMANCE de même que le YOBALEMA qui sont des phénomènes tous deux pollueurs du Paysage Politique de notre PAYS!

2.Posté par Cheikh GAYE le 20/05/2012 17:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

IL F1AUT BIEN UNE LOI CONTRE LA TRANSHUMANCE QUI EST PLUTOT ANIMA1LE QU'HUMAINE.
MAIS AUSSI LE SEUL CRITERE DE MILITANT DU PARTI NE DOIT ETRE PRIS EN CHARGE POUR FAVORISER DES INDIVIDUS INCAPABLES DE GERER MEME UN POLAILLER DE 10 POLES., NE SACHANT NI LIRE UN BILAN NI UNE LOI OU UN DECRET COMMENT PEUVENT -ILS PRENDRE DES DECISIONS QUI ENGAGENT TOUTE UNE COMMUNAUTE?
LA DICTATURE DOIT ETRE EFFACEE DE TOUTE LA TERRE POUR QUE REGNE UNE PAIX DURABLE.

3.Posté par dion le 20/05/2012 19:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tu viens de kel parti toi ;tu es un transuma tu as ete accepté laba non domoukharam bou bonne bi bigua done siiissse
$

4.Posté par DIOP le 21/05/2012 17:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est quand même juste de condamner cette transhumance qui vide le jeu démocratique de tout sens. La transhumance, dans son principe, est un complot des politiques contre le peuple car celui-ci perd ainsi son pouvoir de sanctionner les auteurs des politiques qu'il a rejetées. Comment accepter, par exemple, que dans une localité, les responsables du Parti du Président qui a, avant tout autre, contribué à l'amener au pouvoir, se retrouvent, du jour au lendemain, dirigés dans leur propre localité par ceux là mêmes qui l'ont combattu jusqu'à leur défaite ? C'est quand inacceptable du point de vue de la morale etc'est une trahison du peuple qui a voulu les sanctionner eux et leur politique. La transhumance permet aux voyous de l'ancien régime de ne pas répondre de leurs actes qui, disons-le, ont fait trop de mal à ce pays et à ses citoyens. Pour bien comprendre ce qui s'est passé ici, il fallait les voir dans les offices publics faire, défaire de façon arbitraire et voler, voler, voler, jusqu'à devenir en peu de temps riches comme Crésus.
Le Président est mis devant ses responsabilité, ou bien il permet au peuple, de sanctionner tous ces voleurs ou bien il ne fera qu'un seul mandat. On ne massifiera pas l'APR avec les transhumants qui étaient des responsables connus du PDS. C'est cela la vérité ! A la limite, il faudra les prendre au cas par cas et veiller à toujours valoriser les responsables APR d'avant. Cela ne concerne nullement les militants des partis alliés, c'est du PDS qu'il s'agit. Le Président est encore jeune, il doit écouter tout le monde et se faire lui-même une opinion pour décider.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image