leral.net | S'informer en temps réel

Levée de la mesure de contrôle judiciaire : Abdoul Mbaye à l’écoute de la Chambre d’accusation


Rédigé par leral.net le Mardi 6 Juin 2017 à 09:48 | | 0 commentaire(s)|

L’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye poursuivi pour faux et escroquerie sur un document administratif, a été jugé puis relaxé sans peine ni dépens. Le jugement a été rendu, il y a bientôt un mois.

Mais le président de l'Act, n'est toujours pas libre de ses mouvements. La mesure de contrôle judiciaire que lui avait imposée le doyen des juges d’instruction, le 29 juillet 2016, n’a toujours pas été levée.

Une requête pour la levée de cette mesure du juge Samba Sall a été rédigée par ses conseils pour être déposée devant la Chambre d’accusation, selon des sources judiciaires. Lesquelles précisent que l’attente est liée à la délivrance du jugement relaxant purement et simplement, l’ancien Premier ministre de chefs de préventions pour lesquels, il était poursuivi, est à l’origine du retard pour le dépôt de la requête de mainlevée.

Tout est parti d’un problème de changement de régime avec son ex-épouse Aminata Diack. Un acte administratif qualifié de faux par le Procureur, alors saisi par la défunte présidente du tribunal départementale Dakar, en charge du dossier de divorce du couple. Pour rappel, le procureur avait requis un an de prison ferme contre Abdoul Mbaye pour faux et usage de faux tout en demandant la relaxe de son épouse.
( Avec L’Observateur)








Hebergeur d'image