leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Levée du corps de Baye Peulh : Un ultime hommage rendu à un 'géant' du théâtre sénégalais


Rédigé par leral.net le Dimanche 8 Octobre 2017 à 10:03 | | 0 commentaire(s)|

Un ultime hommage a été rendu, samedi, au ‘’géant’’ du théâtre sénégalais Oumar Bâ alias ‘’Baye Peulh’’ lors de la levée du corps du défunt à l’hôpital principal de Dakar. L’artiste comédien est décédé, vendredi, à Dakar des suites d’une longue maladie.

La levée du corps s’est faite en présence du secrétaire général du gouvernement, Seydou Guèye, de la communauté artistique et des compagnons d’arme du défunt.

Pour Seydou Guèye, ‘’nous sommes tous frappés de stupeur, comme si nous estimions inconcevable que ce géant de notre théâtre nous ait quitté à jamais’’.

Le secrétaire général du gouvernement a loué le ‘’talent’’ de Baye Peulh qui n’était pas donné à n’importe quel acteur.

‘’Baye Peulh a su faire rire et être en même temps une école pour méditer sur nos tares et turpitudes afin d’ancrer en nous la volonté de cultiver les valeurs les plus hautes’’, a témoigné le ministre

Selon lui, ‘’dès que la silhouette de Baye Peulh était entrevue, le sourire naissait sur toutes les lèvres. Car l’homme fait entrer la joie et le bonheur dans tous les foyers et la critique positive qu’il faisait de notre société stimulait la volonté d’aller de l’avant’’.

Seydou Guèye a réitéré à la famille biologique du défunt les ‘’condoléances les plus émues’’ au nom du président de la République.

Pour le comédien Habib Diop alias ‘’Baye Ely’’ qui n’a pas pu retenir ses larmes, le défunt Baye Peulh était un camarade de l’armée.

‘’Nous avons fait ensemble l’armée’’, dit-il.

Intervenant à la suite de Baye Ely en tant que porte-parole des artistes, le comédien Moustapha Diop a loué les qualités artistiques et humaines de l’homme.

‘’On ne l’a jamais vu se disputer avec quelqu’un, il était d’une modestie exemplaire, il a accompli son devoir familial, militaire et sociétal’’, a relevé Moustapha Diop devant tous les compagnons du défunt venus lui rendre un dernier hommage.
L’armée était aussi à la morgue de l’hôpital principale, car Oumar Bâ alias Baye Peulh y a fait ses humanités, notamment à la direction du génie militaire.

Pour le général Mouhamadou Keita, ancien directeur du génie militaire, ‘’Baye Peulh a été un soldat toute sa vie’’.

‘’Avec ses talents d’humoriste, il détendait l’atmosphère rigoureux et sérieux dans l’armée’’, dit-il.

L’artiste comédien Golbert Diagne, un ami et frère de Baye Peulh qu’il a connu dans les années 1976 a interpelé le président de la République sur le sort des artistes.

‘’Le président de la République doit avoir une vision particulière, solidaire et généreuse pour les hommes et femmes de culture parce qu’ils constituent des piliers de notre Nation’’, a soutenu le journaliste comédien Golbert Diagne.

L’artiste comédien Oumar Bâ allias ‘’Baye Peulh’’ rejoint ainsi son compagnon ‘’Makhouradia Guèye décédé en 2008.

‘’On ne saurait évoquer l’apport immense de Baye Peulh à notre théâtre sans convoquer ici et maintenant celui que l’on considérait comme son jumeau spirituel et dans le talent Makhouradia Guèye’’, a souligné le ministre Seydou Guèye.

Baye Peulh avait quitté les planches à la disparition de son compagnon qui lui avait donné le virus du théâtre.

Les deux ‘’complices’’ avait cheminé dans l’armée, puis à l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA) avant d’atterrir au théâtre.

Baye Peulh a joué dans plusieurs productions de la troupe de théâtre ‘’Daaray Kocc’’.

L’artiste comédien décédé à l’âge de 80 ans a été inhumé à Bargny, sa ville.

APS