leral.net | S'informer en temps réel

Levée du corps de Feu Mbaye Jacques Diop : Macky Sall : "Le Sénégal a perdu un grand homme"

Lors de la cérémonie de levée du corps de Feu Mbaye Jacques Diop, le Président de la République a évoqué les ‘’relations particulières’’ qu’il entretenait avec le défunt, en soulignant que le Sénégal a perdu ‘’un grand homme’’.


Rédigé par leral.net le Lundi 12 Septembre 2016 à 21:13 | | 4 commentaire(s)|

Le Président de la République a salué son [ ‘’allié’’ qui fut un ‘’acteur majeur’’ de l’histoire politique du Sénégal et ‘’un homme courageux et généreux’’. ‘’Il a marqué la scène politique de Rufisque’’,] a dit le chef de l’Etat pour parler du rôle joué par l’ancien maire de cette ville.
Mbaye-Jacques Diop était juriste de formation, titulaire d’une Licence et d’un DES en droit, du diplôme français d’Inspecteur de la jeunesse et des sports.

Expert maritime agrée, commissaire international aux avaries, expert commercial, entre autres, il fut ancien député, ancien maire de la ville de Rufisque et ancien président du Conseil de la République pour les affaires économiques et sociales (CRAES).

De 1952 à 2000, il a milité dans les rangs du Mouvement des jeunes du bloc démocratique sénégalais (MJBDS), parti de Léopold Sédar Senghor, qui deviendra le Bloc populaire sénégalais (BPS), l’Union progressiste sénégalaise (UPS) et le Parti socialiste (PS), à la faveur de fusions et de mutations.

En 2000, Mbaye-Jacques Diop quitte le PS pour fonder le Parti pour le progrès et la citoyenneté (PPC), qui, en 2004, tentera une
fusion avortée avec le Parti démocratique sénégalais (PDS) de Me Abdoulaye Wade alors au pouvoir. Depuis mars 2012, le PPC a repris son autonomie d’action.

Jusqu’à son rappel à Dieu, il fut l’emblématique responsable de l’association des "porteurs de pancartes du Sénégal",

AVEC APS






Hebergeur d'image