leral.net | S'informer en temps réel

Lewis - Bolt : la guerre des mots !

Ce doublé unique et historique (100 - 200 m) jamais réalisé par Usain n’a pas l’air de plaire à Carrl Lewis qui a émis des doutes sur les athlètes jamaïcains. Des déclarations de ce dernier qui a tourné à la guerre des mots entre Usain et Carl. Ambiance.


Rédigé par leral.net le Vendredi 10 Août 2012 à 18:24 | | 0 commentaire(s)|

Lewis - Bolt : la guerre des mots !
Ce n’est pas la première fois que l’américain Carl Lewis, un des plus grand athlètes de l’histoire fait pareille déclaration en émettant des doutes sur les athlètes jamaïcains.

Il y a en effet quatre ans, au cours d’une interview pour The Telegraph, Lewis s’était permis d’émettre des doutes sur la "propreté" des coureurs jamaïcains, sous-entendant qu’ils avaient recours au dopage pour décrocher autant de médailles dans les grandes compétitions internationales. Une première saillie qui n’avait évidemment pas été du goût du Caribéen.

Présent à Londres, pour commenter sur l’antenne de NBC, le double champion olympique du 100m (1984-1988) a de nouveau remis en cause le niveau de performances de Bolt, Blake and co.

Un commentaire évidemment que Bolt n’a pas du tout apprécié. Et lorsqu’on lui pose une première question sur les légendes du passé à qui il pouvait bien s’identifier. Plutôt Jesse Owens ou Carl Lewis ? Usain Bolt s’est montré catégorique : le premier, sans hésiter et sans avoir le moindre mot pour le second : "Définitivement, Jesse Owens. C’était un très grand qui a fait beaucoup pour son pays. Pendant des années, il n’a pas perdu la moindre course. Donc Jesse Owens sans hésiter."

Et puis, une seconde question, bien plus tard, lui a été posée sur King Carl. Et là, Usain Bolt n’a pu se contenir et a vidé son sac : "Ecoutez...Je vais dire quelque chose qui ne va pas plaire, mais je n’ai plus aucun respect pour Carl Lewis. Il a dit des choses tristes sur les athlètes de notre pays par le passé et nous a fait beaucoup de mal."

Pour Bolt si Carl Lewis se comporte ainsi, c’est pour faire parler de lui : "La carrière de Lewis est derrière lui. Il veut attirer la lumière sur lui car personne ne s’intéresse à lui. Alors, il parle de nous", a conclu le Jamaïcain. "Je le répète : j’ai perdu toute considération pour ce mec".

Eurosport






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image