leral.net | S'informer en temps réel

Libération de Cheikh Yérim Seck : L’Association des juristes sénégalaises crie au scandale

L’Association des juristes sénégalaises (Ajs) se dit scandalisée par la libération conditionnelle de Cheikh Yérim Seck. Selon sa présidente, Fatou Kiné Kamara, l’administrateur du site Dakaractu, ne devait bénéficier d'aucune circonstance atténuante parce que poursuivi pour viol et condamné deux fois pour les mêmes les faits. Mme Kamara s'exprimait lors d'une conference de presse tenue ce samedi au siège de la Raddho à Dakar. Par ailleurs, elle a demandé à l’Etat d'indemniser la victime, Ndèye Aïssatou Tall.


Rédigé par leral.net le Samedi 11 Janvier 2014 à 21:07 | | 12 commentaire(s)|

Libération de Cheikh Yérim Seck : L’Association des juristes sénégalaises crie au scandale
Le ministère de la justice a accordé, le 3 janvier dernier, une liberté conditionnelle à une centaine de détenus de droit commun dont Cheikh Yérim Seck. Ce dernier a été condamné au mois de septembre 2012 à 3 ans de prison pour viol sur l’étudiante Ndèye Aïssata Tall. Jugé en appel, il a vu sa peine ramené à 2 ans et les dommages et intérêts fixés à 10 millions.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image