leral.net | S'informer en temps réel

Libération de Karim Wade : Les magistrats respectent la volonté de Macky Sall

Le chef de l’Etat a annoncé, il y a deux semaines, une probable libération de Karim Wade avant la fin de l’année. Aussitôt après, bon nombre de citoyens se sont indignés de cette volonté du chef de l’Etat qui rendrait nul tous les efforts déployés dans le cadre de la traque des biens mal acquis. Mais l’Union des magistrats du Sénégal ne veut pas rentrer dans cette appréciation et compte respecter la volonté du chef de l’Etat.


Rédigé par leral.net le Mardi 7 Juin 2016 à 14:15 | | 4 commentaire(s)|

Les magistrats ne s’opposent pas à la libération de Karim Wade, ou du moins l’affaire échappe désormais aux magistrats. Car c’est une affaire déjà jugée. Le reste, maintenant, relève exclusivement du domaine de l’exécutif incarné par le chef de l’Etat et ces derniers en sont conscients. Interrogé à ce propos par nos confrères de la Radio futur média, le président de l’Ums, Maguette Diop, dit respecter la volonté du président de la République. Car, selon lui, cette affaire ne relève plus du domaine de la justice mais plutôt du domaine de l’exécutif. Il explique que c’est la Constitution qui accorde au Président cette prérogative. « La Constitution prévoit que la grâce est une prérogative exclusive du président de la République. Il peut en user comme il veut. Cette affaire ne concerne plus la justice. Parce que celle-ci avait déjà fait son travail et nous respectons la séparation des pouvoirs. C’est une décision qui a été prise et qui a été définitive et revêt au moment où je vous parle de l’autorité de la chose jugée. Donc, cette affaire est derrière la justice », a dit M. Diop.

Buzz.sn







Hebergeur d'image





Hebergeur d'image