leral.net | S'informer en temps réel

Libération de Karim Wade, Présidentielle de 2017: Wade appelle tous à se ranger derrière le Pds

La libération de Karim Wade et la préparation de la présidentielle de 2017 étaient à l’ordre du jour de l’audience que le secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais (Pds), Abdoulaye Wade, a accordé, hier à Fann résidence, à ses militants et alliés.


Rédigé par leral.net le Mardi 17 Février 2015 à 08:05 | | 2 commentaire(s)|

Libération de Karim Wade, Présidentielle de 2017: Wade appelle tous  à se ranger derrière le Pds

L’ex président de la République bat le rappel des troupes. Me Abdoulaye Wade, qui a reçu l’ensemble de ses alliés, en a profité pour expliquer sa position par rapport à la candidature du Parti démocratique sénégalais (Pds) à la prochaine présidentielle de 2017.

«Nous allons organiser des préliminaires dans tous les départements du pays. Nous allons bientôt ouvrir la liste à la candidature et les compétitions internes seront parfaitement démocratiques», a fait comprendre Me Abdoulaye Wade à ses responsables et militants présents à la grande audience qui leur a accordé à Fann résidence, hier.

Aussi, poursuit le «pape du Sopi»: «Personnellement, je n’ai pas un candidat et je ne chercherai à favoriser personne. Chacun est libre de se présenter lors des préliminaires, comme je vous l’ai dit». Une manière de couper court à la rumeur selon laquelle, il porterait la candidature de son fils, Karim Wade.

Le Secrétaire général national du Pds se veut formel. Il ne soutient ni Karim, ni son ancien Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye ou un quelconque candidat déclaré du parti. Me Wade rappelle aux responsables intéressés que la procédure sera respectée comme dans toute élection primaire conformément à ce qui se fait dans toutes les grandes formations politiques bien organisées.

La démocratie prévaudra, à l’en croire. Aussi, Abdoulaye Wade conseille à ses alliés de se remobiliser pour parer à toute éventualité. Il leur a toutefois demandé de resserrer les rangs, d’unir leurs forces, pour une unité d’action efficace. «Il faut vous rapprocher les uns des autres, il faut vous rapprocher des responsables du Pds», leur a-t-il suggéré.

Sur un tout autre registre, le secrétaire général national du Pds annonce la reprise, très prochainement, des activités du parti. Selon Abdoulaye Wade, «la confection du calendrier de renouvellement des instances du parti et la vente des cartes est imminente, les dates seront fixées dans les jours à venir».







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image