leral.net | S'informer en temps réel

Liberté 5 : Le pire évité dans une station service


Rédigé par leral.net le Mardi 1 Mars 2016 à 10:15 | | 2 commentaire(s)|

Liberté 5 : Le pire évité dans une station service
C'est Le Populaire qui file l'info. Hier, vers 17 heures 45 minutes, à la station Shell du terminus Liberté 5, un scooter, qui venait juste d’arriver dans la station-service pour prendre du carburant s’est embrasé, suite à un court-circuit électrique. Fort heureusement, les pompistes ont eu le réflexe de le pousser dans un coin de la station, à quelques mètres des pompes. N’eût été cela, c’est certainement toute la station qui aurait pris feu avec des conséquences qu’on n’ose pas imaginer. Car, renseigne le journal, lorsque l’engin s’est enflammé, les deux extincteurs qui étaient accrochés dans la station n’ont servi à rien. Pour dire qu’ils n’ont pas fonctionné convenable et que la mousse qui en sortait n’a rien pu faire face aux flammes qui avaient fini de prendre sur tout le scooter. L’engin s’est transformé en torche, dégageant une grosse fumée noire, visible de loin et qui a attiré une foule de curieux. Pendant ce temps, les employés de la station faisaient avec les moyens du bord pour circonscrire les flammes, à l’aide d’un sceau de sable et d’une pelle dont ils se servaient pour tenter de parer au plus pressé. Cela, en attendant l’arrivée des Sapeurs-pompiers de Dieuppeul, dont la caserne se trouve à, à peine, 500 mètres de la station.

En effet, rapportent nos confrères, il a fallu presque 10 minutes avant que les pompistes ne se décident à utiliser l’eau de leur tuyau de lavage à jet. Parce que, jusqu’alors, les curieux et autres badauds, qui étaient là criaient qu’il ne fallait pas utiliser de l’eau, car cela ne fera d’accentuer le brasier. Aussi, lorsqu’un pompiste a lancé un sceau d’eau et que ça a fait son effet, ses deux autres collègues ont vite fait d'activer le tuyau de lavage. Et avec la pression du jet, il a suffi de quelques minutes d’arrosage pour que le feu soit totalement maîtrisé. Cela, au moment où les sapeurs-pompiers débarquaient avec leur camion anti-incendie, exactement 13 minutes après le début du sinistre. Il faut dire qu’il ne restait alors rien du scooter, si ce n’est un tas de ferraille dévoré par le feu.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image