leral.net | S'informer en temps réel

Libres après quatre jours de captivité : "Les quatre gamins de Guèdiawaye étaient battus et attachés à une corde par leur ravisseur, une femme"


Rédigé par leral.net le Mardi 14 Juillet 2015 à 09:10 | | 2 commentaire(s)|

Les quatre garçons enlevés sur le chemin de l’école à Guédiawaye, jeudi dernier, ont retrouvé leurs familles. Selon les témoignages recueillis par L’Observateur, ils ont été retrouvés dimanche vers 1 heure du matin à Diamaguène non loin du camp militaire de Thiaroye. "C’est un individu qui les a retrouvés, le dimanche à une 1 heure du matin, et qui a avisé la radio Rail-bi Fm. C’est ce qui nous a permis de savoir que les enfants été libérés par leur ravisseur. La dame qui les avait enlevés a dû certainement être apeurée par la vindicte populaire pour les jeter dans la rue à une heure tardive", raconte la mère de Malick Hann. Cette version des faits sera confirmée par le jeune Cheikh Sall, l’un des quatre enfants enlevés. "On nous avait attaché tous les quatre à l’aide d’une grosse corde et lorsqu’on pleurait, on nous frappait durement avec un bâton", narre-t-il. Son père Niangue Sall, qui a assisté à l’interrogatoire, confirme les propos de son enfant. "Traumatisé par ce qu’il a vécu, Cheikh Sall s’est réveillé, hier, au milieu de la nuit, pour montrer les égratignures laissées par la corde avec laquelle ils étaient attachés. Ce qui m’a conforté à croire à la thèse de l’enlèvement", avoue-t-il.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image