Leral.net | S'informer en temps réel



Libye : l’Etat islamique à la traque de Mokhtar Belmokhtar !

le 24 Août 2015 à 10:05 | Lu 1067 fois

La branche de l’organisation de l’Etat islamique (EI) a mise à prix la tête du terroriste algérien Mokhtar Belmmokhtar, chef autoproclamé d’al-Qaïda en Afrique de l’Ouest qui aurait trouvé refuge dans la ville Lybienne de Derna.


Alors qu’il a été donné mort à plusieurs reprises, Mokhtar Belmokhtar est toujours en vie et se serait même réfugié en Libye, dans la ville de Derna. La branche libyenne de l’organisation terroriste Etat islamique (EI) a mise à prix la tête du terroriste algérien qui s’est autoproclamé chef d’Al Qaida de l’afrique de l’ouest. « Pour le moment, aucun responsable médiatique de l’EI n’a condamné, ni démenti l’appel de la section libyenne à éliminer Mokhtar Belmokhtar », selon le chercheur Romain Caillet, qui s’est confié ce dimanche à RFI. Il évoque aussi l’existence d’une "death list" diffusée par l’EI. Selon le chercheur, « cette liste de cibles à éliminer a d’abord mentionné un simple membre d’Al Qaida au Maghreb islamique (AQMI), puis Hisham Amshawy et enfin Mokhtar Belmokhtar ».

 

Ancien leader d’AQMI, le terroriste algérien était déjà la cible des services français et américains depuis la prise d’otages du site gazier d’In Amenas de janvier 2013 en Algérie. Mokhtar Belmokhtar a été donné mort à plusieurs reprises mais sans preuves concrètes. Pas plus tard qu’en juin dernier, des sources libyennes assuraient qu’il avait été tué par une frappe américaine. Washington avait également mis sa tête à prix à cinq millions de dollars après l’attaque contre le complexe gazier d’In Amenas dans laquelle 40 personnes ont trouvé la mort.

 

Mokhtar Bemoktar est aujourd’hui le chef terroriste le plus puissant dans le Sahel, selon plusieurs services de renseignaments occidentaux.

En attendant, la guerre fait rage entre les différents groupes armés qui veulent chacun s’imposer et prendre le leadership dans le monde. L’organisation de l’Etat islamique qui est né en Irak a réussi à étendre ses tentacules jusqu’en Libye. Une situation qui préoccupe les pays voisins de la Libye comme l’Egypte, ou encore la Tunisie. Ils craignent que le chaos libyen rampe jusque dans leurs territoires. Il faut dire que depuis la chute de ’ancien leader libyen Mouammar Kadhafi, la Libye est plongée dans le chaos et est devenue incontrolable.

gbe24