Leral.net | S'informer en temps réel



Libye: la coalition se prépare à attaquer la logistique de Kadhafi

Rédigé par Par la rédaction De leral.net le 21 Mars 2011 à 12:01 | Lu 536 fois

Libye: la coalition se prépare à attaquer la logistique de Kadhafi
11H00 - Pris pour cible - Le chef de la diplomatie britannique, William Hague, laisse entendre que le colonel Kadhafi pourrait être pris pour cible par les frappes internationales.

10H50 - BAN KI-MOON ASSAILLI - Ban ki-Moon s'est trouvé encerclé par une cinquantaine de partisans de Kadhafi, place Tahrir au Caire. Il a dû quitter les lieux pour se réfugier au siège de la Ligue arabe.

10H43 - "Trop mise en avant" - Le ministre turc de la Défense, Vecdi Gönül, ne comprend pas que la France se comporte comme si elle assumait le leadership des opérations militaires. "Il nous est difficile de comprendre le fait que la France se soit trop mise en avant dans ces opérations".

10H35 - REPRISE DES OPERATIONS FRANCAISES - Les opérations aériennes françaises ont repris au-dessus de la Libye, indique le porte-parole de l'état-major, le colonel Thierry Burkhard.

Reprise des opérations aériennes

10H25 - Pas de "guerre" - L'Italie refuse que la coalition mène "une guerre" contre la Libye et veut vérifier la conformité des premiers bombardements avec la résolution de l'ONU.

10H20 - Une seule voix - Ban Ki-moon déclare à la Ligue arabe que la communauté internationale doit parler d'une seule voix, après les critiques de l'organisation panarabe sur les frappes de la coalition.

10H13 - Communications coupées - Des centaines de rebelles se rassemblent à quelques kilomètres d'Ajdabiya, où toutes les communications ainsi que l'alimentation en eau sont coupées. Une épaisse fumée noire s'élève au-dessus d'un bâtiment de la ville.

10H10 - Recul des pro-Kadhafi - Les forces du colonel Kadhafi, qui ont attaqué Benghazi samedi matin, sont en train de reculer jusqu'à Ajdabiya, à 160 km au sud, selon des journalistes de l'AFP. Des dizaines de chars détruits par des frappes aériennes gisent le long de la route.

09H57 - Relais de l'Otan - Le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères Jean Asselborn, plaide pour que l'Otan, plutôt que la coalition, prenne rapidement en main la coordination de l'intervention militaire internationale.

Avertissement

09H40 - Berlin conforté - L'Allemagne se sent confortée dans ses fortes réserves à l'égard des opérations militaires, face aux critiques de la Ligue arabe, affirme Guido Westerwelle, chef de la diplomatie. "Lorsque nous entendons ce que la Ligue arabe a dit hier, malheureusement nous constatons que nous avions des raisons d'être préoccupés."

09H20 - "AVERTISSEMENT" - La guerre en Libye et les révoltes en Egypte et en Tunisie doivent être prises comme un avertissement par les régimes autoritaires arabes qui continuent à donner l'ordre de tirer sur des manifestants, indique Ban Ki-moon, le secrétaire général de l'ONU. "La communauté internationale (...) a la responsabilité d'aider ces gens, pour que les dirigeants puissent entendre de manière claire et sincère la voix des peuples et leurs aspirations".

09H15 - Pas d'élimination de Kadhafi - Le porte-parole du ministère français de la Défense, Laurent Teisseire, affirme que l'objectif de la coalition internationale est d'appliquer la résolution de l'ONU, qui "ni de près ni de loin" n'envisage l'élimination du colonel Kadhafi.

09H00 - Nouvelle mission - Trois chasseurs F-16 danois ont à nouveau participé aux opérations de la coalition dans la nuit, sous commandement américain.

09H55 - Application - François Baroin, le porte-parole du gouvernement français, estime que la coalition internationale est "pleinement dans l'application de la résolution 1973" de l'ONU depuis le début des opérations aériennes.

08H45 - Abandon - les forces aériennes britanniques ont renoncé dans la nuit à mener une de leurs opérations en raison de la présence de civils dans le périmètre visé, a annoncé le ministère français de la Défense.

08H42 - Bâtiment détruit - Dans la nuit, un missile a détruit un bâtiment administratif à l'intérieur du complexe résidentiel du colonel Kadhafi dans le sud de Tripoli. Selon un responsable militaire de la coalition, il abritait un centre "de commandement et de contrôle" des forces gouvernementales.

EN DIRECT: Les opérations aériennes françaises ont repris ce matin, au lendemain d'une intervention de la coalition, qui a sévèrement endommagé les défenses antiaériennes libyennes. Les forces internationales se préparent à attaquer les lignes de ravitaillement de l'armée gouvernementale qui n'avance plus vers Benghazi, le fief des insurgés.