Leral.net | S'informer en temps réel



Libye : le président du nouveau Parlement se pose en rassembleur

le 11 Août 2012 à 13:05 | Lu 292 fois

Le Congrès général national, le CGN, le nouveau Parlement libyen a tenu sa première séance officielle le 10 août. La veille, il avait élu son président, Mohamed al-Megaryef, un opposant au régime Kadhafi. Il s'est posé en rassembleur et a prôné la neutralité par rapport aux forces politiques du pays. Il a d'ailleurs promis qu'il allait démissionner de la présidence de son parti, le Parti du Front national. Portrait.


Libye : le président du nouveau Parlement se pose en rassembleur
Mohamed al-Megaryef est un homme de l'est de la Libye, de la Cyrénaïque, cette région oubliée sous le régime du colonel Kadhafi. Né en 1940 à Benghazi, Al-Megaryef est considéré comme un islamiste modéré. Titulaire d'un doctorat en finances obtenu en Grande-Bretagne il occupe, dans les années 1970, des postes de responsabilité en Libye.

Mais dès 1980, il démissionne de son poste d'ambassadeur en Inde pour rejoindre l'opposition en exil. Il fonde alors le Front de salut national libyen, une formation politique à l'étranger qui regroupait les opposants en exil au dictateur Mouammar Kadhafi.

Mohamed al-Megaryef restera 20 ans aux Etats Unis avant de revenir, l'an passé, en Libye au moment de la révolution. Certaines formations politiques libyennes estiment que son élection à la tête du Parlement est « une victoire pour les islamistes ». Critiques rejetées par d'autres sources indépendantes qui assurent que le choix s'est fait sur des considérations géographiques et non pas religieuses, afin de donner à l'est de la Libye le rôle politique majeur qui lui manquait.



Source: RFI