Leral.net | S'informer en temps réel

Libye: violents combats entre milices à l'aéroport de Tripoli

le 21 Juillet 2014 à 11:00 | Lu 299 fois


En Libye, l'aéroport de Tripoli subit à nouveau des combats entre milices rivales. Dimanche matin, des affrontements violents à l'arme lourde ont provoqué d'épaisses colonnes de fumée au-dessus de l'aéroport. Après une accalmie de quelques jours, ces combats entre milices rivales, qui ont éclaté il y a une semaine, ont donc repris dans la périphérie de la capitale libyenne. En une semaine, les violences autour de l'aéroport ont fait au moins 47 morts et 120 blessés.


 Libye: violents combats entre milices à l'aéroport de Tripoli
Aucun bilan de victime officiel n'a pour l'instant été communiqué, mais les habitants du quartier déplorent au moins un mort, deux selon d'autres sources, tué(s) dans la chute d'une roquette sur sa maison. Les obus de mortier et les roquettes pleuvent sur la ville.
Selon les témoins, il s'agit de l'attaque la plus violente depuis le début des affrontements à Tripoli, il y a une semaine.

Les milices de Zintan auraient riposté à une attaque menée par les brigades rivales de la ville de Misrata, qui se trouve à 200 kilomètres à l'est de la capitale, selon un responsable de la sécurité de l'aéroport. D'autres groupes islamistes auraient rejoint les rangs des milices de Misrata.

Plusieurs avions ont été touchés par les tirs et au moins un a pris feu, un appareil de la compagnie nationale Libyan Airlines. Selon des correspondants sur place, les combats se poursuivaient dans la matinée, sur la route de l'aéroport.

Les autorités incapables d'assurer la sécurité

L'aéroport de Tripoli est fermé depuis une semaine. Dimanche 13 juillet, des combats y avaient éclaté entre ces mêmes groupes armés. Une alliance de milices islamistes, dont les brigades de Misrata, avaient attaqué la zone dans le but d'en chasser les milices de Zintan qui contrôlent l'aéroport depuis 2011, ainsi que de nombreux sites militaires et civils du sud de la capitale.

En l'absence de contrôle des autorités, la sécurité de la plupart des villes de Libye est assurée par différentes milices.

Les Brigades de Zintan s'opposent régulièrement aux milices islamistes de l'est du pays. Après une accalmie, les combats avaient déjà repris sporadiquement vendredi, alors que le Conseil local de Tripoli avait annoncé jeudi soir avoir obtenu des deux camps un accord de cessez-le-feu.

La mission des Nations unies en Libye a annoncé depuis le départ temporaire de son personnel du pays pour raisons de sécurité. De son côté, le gouvernement libyen a lancé un appel à un renforcement de l'aide internationale au pays.

Source : Rfi.fr


Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage