leral.net | S'informer en temps réel

Lille : la fausse bonne idée Kalou ?

Salomon Kalou n'a pas encore démontré l'étendue de son talent avec le LOSC. Peut-il encore devenir le leader de l'attaque des Dogues ?


Rédigé par leral.net le Jeudi 27 Septembre 2012 à 14:44 | | 0 commentaire(s)|

Lille : la fausse bonne idée Kalou ?

Un nouveau stade, de nouveaux joueurs, mais pas de nouvel équilibre : voilà à quoi ressemble le début de saison du LOSC. Pour illustrer les tâtonnements de l’équipe, c’est bien souvent le pauvre Marvin Martin qui est mis en avant. L’international français ne trouve pas sa place dans le dispositif lillois et peine à retrouver son meilleur niveau. Mais il n’est pas le seul à évoluer un ton en-dessous. Une autre recrue n’a pas encore apporté satisfaction : Salomon Kalou. Plus encore que Martin, c’est lui, avec l’expérience engrangée en Premier Leauge, qui devait prendre la succession d’Eden Hazard et guider le secteur offensif.

Après 6 journées de Ligue 1, Kalou n’a été titularisé qu’à deux reprises et est entré une fois en jeu, entre suspensions et blessures. Aujourd’hui, il est difficile de quantifier son apport au jeu du LOSC. On attendait un joueur revanchard, désireux de s’imposer après plusieurs années dans la peau d’un éternel joker. Or, jusqu’à présent, c’est plutôt Dimitri Payet qui a endossé le rôle de leader d’attaque, à l’instar de la deuxième mi-temps disputée en Ligue des Champions face au BATE Borisov. Kalou, fantomatique en première période, s’était réveillé, sous l’impulsion de l’ancien Stéphanois.

Avec seulement un but au compteur, trois apparitions en L1 et trois en Ligue des Champions, l’impact de Kalou est bien trop faible pour qu’il fasse oublier son glorieux prédécesseur. Surtout, il laisse parfois une drôle d’impression de nonchalance. Venu pour dynamiter les ailes, il a tendance à beaucoup repiquer dans l’axe et à ralentir le jeu des siens. Plus que Martin, il nécessite un temps d’adaptation avant de montrer l’étendue de son talent. Mais si Lille est aujourd’hui 12e de Ligue 1, il n’y est pas totalement étranger. La Ligue 1 a souvent vu de jolis coups du mercato se transformer en flops sur le pré. Il n’aura pas l’occasion de montrer un meilleur visage ce week-end. Encore blessé, il va manquer la rencontre face à Rennes et probablement celle face à Valence mardi.

Aurélien Léger-Moëc






Hebergeur d'image