Leral.net | S'informer en temps réel

Lionel Messi en visite très discrète au Gabon

le 17 Juillet 2015 à 10:12 | Lu 837 fois

Alors que le FC Barcelone a déjà entamé son programme de reprise d’avant-saison, Lionel Messi profite lui de quelques jours de relâche avant de retrouver le chemin de l’entraînement. L’international argentin va en profiter pour effectuer un passage éclair au Gabon, officiellement pour poser la première pierre du futur stade de Port-Gentil. Mais les contours de la visite du Barcelonais restent flous et font jaser.


Lionel Messi en visite très discrète au Gabon
 
Une ligne de plus au tableau de chasse du Gabon. Habitué aux matches de gala face aux sélections les plus prestigieuses ou à l’accueil de stars internationales de la chanson, le pays des Panthères va ajouter une ligne de plus à son palmarès ce vendredi, et pas des moindres. Alors que les principaux joueurs de Barcelone ont déjà repris le chemin de l’entraînement, Lionel Messi, qui bénéficie encore de quelques jours de vacances après avoir disputé la Copa America, va mettre ce temps à profit pour effecteur un crochet par le Gabon.
Le quadruple Ballon d’Or a répondu favorablement à l’invitation du président de la république, Ali Bongo, pour prendre part aux festivités autour de la pose de la première pierre du stade de Port-Gentil, localité retenue parmi les quatre sites qui vont abriter la CAN 2017, décrochée par le pays. Une visite loin de la mission caritative de l’Argentin au Sénégal quelques mois auparavant, avec la distribution de moustiquaires pour lutter contre le paludisme.
Le restaurant du fils Bongo inauguré ?
Visite teintée de flou et surtout sur laquelle le pouvoir gabonais souhaite très peu communiquer car, des informations reçues, le Barcelonais est également présent pour prendre part à l’inauguration du restaurant lancé par Noureddine Bongo, l’un des fils du président gabonais. De quoi faire grincer des dents chez les détracteurs du pouvoir en place au moment où le pays est en proie à des tensions sociales. L’opposition pointe déjà du doigt une visite qui ne devrait pas se faire sans contre-partie financière, comme lors des matches amicaux face au Portugal ou au Brésil, et dans le même registre, la présence de Pelé durant la CAN 2012 coorganisée avec la Guinée Equatoriale.
Présence qui s’était monnayée contre plusieurs millions de dollars à l’époque, d’après les indiscrétions qui avaient fuité. De quoi laisser présager d’un procédé similaire pour la venue de Messi, d’après des opposants qui décrient une "politique par le football". De son côté, la présidence fait profil bas sur le sujet et n’a communiqué aucun programme officiel pour cette visite, qui devrait rester discrète et éviter un bain de foule à la star argentine.
afrik.com