leral.net | S'informer en temps réel

Liverpool : Klopp-Sakho, le clash de trop ?

En pleine tournée nord-américaine avec Liverpool, Jürgen Klopp a renvoyé Mamadou Sakho en Angleterre. Le résultat d’un pic de tension entre les deux hommes, qui pourrait remettre en question l’avenir du défenseur des Bleus chez les Reds.


Rédigé par leral.net le Mercredi 27 Juillet 2016 à 11:33 | | 0 commentaire(s)|

Ce n’était qu’une pique lancée sur le ton de la blague, elle prend désormais un autre relief. En pleine visite d’Alcatraz, où ont été emprisonnés les criminels parmi les plus célèbres des Etats-Unis, Jürgen Klopp avait lâché vendredi dernier que Liverpool y avait organisé une visite pour pouvoir y abandonner Mamadou Sakho. Une scène que l’ancien Parisien avait captée avec sa caméra, pour les besoins d’une vidéo hilarante postée par le club. Le manager allemand en avait profité pour rappeler que son défenseur était le seul joueur à s’être présenté en retard au rendez-vous pour prendre l’avion la veille. En apparence badine, la conversation révélerait en fait une tension sous-jacente entre les deux hommes. Ils auraient connu deux accrochages depuis le début de la tournée des Reds aux Etats-Unis, jusqu’à atteindre un point de non-retour.

Klopp-Sakho, deux embrouilles pendant la tournée

Klopp a ainsi renvoyé Sakho à Liverpool une semaine avant le reste de son effectif, qui affrontera successivement Chelsea et le Milan AC d’ici dimanche dans le cadre de l’International Champions Cup. Il faut dire que l’international français souffre actuellement du tendon d’Achille et ne serait de toute manière pas opérationnel pour ces deux rencontres. Il suivra un programme de récupération au centre d’entraînement du club, à moins de trois semaines de la reprise de la Premier League. Mais ce serait surtout l’attitude du Parisien de naissance (26 ans) qui aurait fait perdre patience à l’ex-entraîneur du Borussia Dortmund. La presse anglaise indique que le duo aurait eu maille à partir au moins à deux reprises ces derniers jours. Si le club a confirmé le retour de Sakho en Angleterre, il ne fera aucun commentaire supplémentaire. Ce qui laisse la porte ouverte à toutes les spéculations sur son avenir.

Une fin de saison cauchemardesque
Sakho a vécu une fin de saison dernière cauchemardesque. Sa suspension de trente jours à titre conservatoire par l’UEFA pour l’utilisation d’un brûleur de graisses détectée lors d’un contrôle antidopage l’a privé de la finale de la Ligue Europa, perdue par les Reds contre le FC Séville (1-2), et de l’Euro 2016 avec les Bleus. Deux coups durs successifs au moment où il revenait à son meilleur niveau, alors même qu’il a finalement été blanchi par la commission de discipline dans cette affaire début juillet. Celui qui reste sur sa saison la plus aboutie avec Liverpool (trente-quatre matchs toutes compétitions confondues) avait tout pour s’imposer pour de bon au sein de la charnière centrale. Surtout après les départs lors du Mercato de Kolo Touré et de Martin Skrtel, même s’ils ont été remplacés numériquement par Ragnar Klavan et Joel Matip.

Sous contrat jusqu'en 2020
Mais ce clash de l’autre côté de l’Atlantique avec Klopp pourrait tout remettre en question. Sous contrat avec les Reds jusqu’en juin 2020, après avoir paraphé un nouveau bail en septembre dernier, Sakho n’est pas officiellement disponible sur le marché des transferts. Mais les offres pourraient bien se bousculer si son club ouvrait clairement la porte à un départ. Le joueur pourrait y être favorable s’il ne se voyait plus en odeur de sainteté à Liverpool, d’autant qu’il devra cravacher pour retrouver sa place dans le groupe France suite à l’éclosion de Samuel Umtiti en sélection. Estimé à une vingtaine de millions d’euros, le gaucher pourrait attirer bien des convoitises en Premier League, seul championnat où son prix ne serait en rien un frein à l’ouverture des négociations. Reste à savoir si Klopp et Sakho, tous deux dotés de caractères forts, sauront mettre de l’eau dans leur vin avant d’en arriver à une séparation.

Football365

Thierno Malick Ndiaye
(Stagiaire)






Hebergeur d'image