leral.net | S'informer en temps réel

Louga : Un militaire tué dans un accident de la circulation

Une collision entre deux véhicules hier sur l’axe Daara-Louga, à hauteur de Boulal, a fait un mort et trois blessés. Le choc s’est produit entre un véhicule militaire et un autre de transport en commun.


Rédigé par leral.net le Samedi 2 Mars 2013 à 13:15 | | 1 commentaire(s)|

Louga : Un militaire tué dans un accident de la circulation
Cheikh Makhfous Dabo, soldat de première classe au camp de Dodji, a succombé à ses blessures. Sa dépouille a été acheminée à la morgue de l’hôpital de Maguette Lo de Linguère. Selon nos informations, il sera inhumé ce dimanche, dans son village natal, Mangacounda situé dans le département de Goudomp. Paix à son âme.



1.Posté par babel le 03/03/2013 07:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Depuis un certain temps des politiciens en perte de repères manipulent une dizaine de commerçants qui font des sorties inopportunes dans la presse. des commerçants établis irrégulièrement sur le site ayant abrité le Camp des gardiens de prison à Louga et dont nous Coopérative d’Habitat de MAC Louga sommes attributaire de la part de la Commission de Contrôle des Opérations Domaniales à Dakar.
Ces commerçants dont la plus part ne sont que des locataires des cantines qu’ils occupent, sont manipulés par les vrais propriétaires des locaux qu’ils occupent.
C’est pourquoi pour éclairer l’opinion, nous tenons à faire ces quelques précisions :
Premièrement : la durée dans un local où on est installé irrégulièrement depuis 30 ans, 40 ans voire plus, ne donne pas droit de propriété.
Deuxièmement : mettre en location d’un local installé irrégulièrement dans le site d’autrui ou percevoir des taxes y affairant ne donne pas droit de propriété
Troisièmement : Maitre Samba Lawbé DIOP était commis simplement pour constater le la réunion avec les commerçant et dresser procès verbal. Il servi aucun acte à un commerçant.
Quatrièmes : l’instruction de notre dossier par la CCOD (Commission de Contrôle des Opérations Domaniales) a duré un peu plus de 03 ans, de 2010 à 2013
Cinquièmement : Nous sous sommes constitués en Coopérative d’Habitat réf : Récépissé n°, affiliée à la Régionale des Coopératives d’Habitat de Louga
Sixièmement : Nous sommes des Sénégalais. Que ceux qui nous traitent d’étranger venus d’ailleurs voulant s’accaparer du poumon de Louga se taisent. Leur argumentaire n’a pas sa place dans ce débat. Nous avons servi et continuons de servir l’Etat du Sénégal à Louga et partout où le devoir nous appellera
Septièmes : pour les hommes et femmes politique qui n’ont de soucis que la quête de voix en vue des élections locales de 2014, sachent cette dizaine de locataires commerçants ne pèsent pas plus lourds que nous sur l’échiquier électoral.
LES ABOIEMENTS NE PEUVENT EMPÊCHER LE TROUPEAU D'AVANCER.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image