leral.net | S'informer en temps réel

Louga : le médecin-chef de la région déplore la rétention des informations sur le Sida


Rédigé par leral.net le Mardi 10 Juillet 2012 à 19:11 | | 0 commentaire(s)|

Louga : le médecin-chef de la région déplore la rétention des informations sur le Sida
Louga, 10 juil (APS) – Le médecin-chef de la région médicale de Louga (nord), Mahamadou Traoré, a déploré mardi la poursuite de la rétention des données et informations sur le Vih-Sida dans la région, en dépit de la levée du mot d’ordre décrétée par le bureau national du Syndicat des travailleurs de la santé et de l’action sociale (SUTSAS).

‘’La rétention de l’information sanitaire est un problème national. Mais sur le Vih-Sida, le bureau national du SUTSAS a levé le mot d’ordre. Il se trouve qu’à Louga, les travailleurs continuent à retenir les données. Ce qui empêche d’avoir des données sur les indicateurs’’, a-t-il dit, au cours de la revue annuelle conjointe régionale du Plan national de développement sanitaire (PNDS).

‘’La rétention des données nous empêche d’avancer sur les indicateurs de performance. Sans ces indicateurs on ne peut pas solliciter d’appui des partenaires qui mettent en avant les résultats. Nous risquons de perdre des ressources du fait d’un système aveugle’’, a-t-il notamment souligné.

‘’Cette rétention des données concerne tout le pays. Mais elle est plus prononcée à Louga où les travailleurs de la santé ne disent ne pas reconnaître la réforme instituant trois nouveaux districts sanitaires dans le département’’, a fait valoir le docteur Traoré.

Selon lui, il est temps que les acteurs et les partenaires se retrouvent pour ouvrir des négociations et faire en sorte de résoudre ce problème qui rend le système sanitaire aveugle et risque de faire perdre des ressources.

Le gouverneur de la région de Louga, Moubarack Seck, a pour sa part, confié à des journalistes son intention de rendre compte de ces difficultés au ministère de la Santé, afin qu’il trouve rapidement une solution.

''On ne peut pas être recruté, affecté et payé par un système et rejeter la légitimité de ce système. Si un travailleur ne reconnaît plus le système sanitaire qui l’a fait c’est qu’il a déjà enlevé sa blouse'', a-t-il laissé entendre devant des journalistes,



SOURCE:AKS/AD






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image