leral.net | S'informer en temps réel

Luc Nicolaï pourrait perdre sa licence de promoteur


Rédigé par leral.net le Vendredi 15 Janvier 2016 à 12:18 | | 1 commentaire(s)|

Par Awa MARONE Le chargé de la communication du Cng, Thierno Kâ, a clairement signifié que Luc Nicolaï va perdre sa licence au cas où la Cour suprême entrerait en voie de condamnation du promoteur de la petite côte. Les textes du Cng sont clairs : «Une condamnation de prison avec une peine retenue signifie que la licence va être retirée sans aucun doute. Mais si Luc a une structure en son nom, il pourrait organiser des combats, et là, le Cng n’y voit aucun inconvénient. Mais avec Luc seul, ce sera plus compliqué pour lui», relate le chargé de communication du Cng. En ce qui concerne les combats déjà ficelés, Thierno Kâ dégage en touche et affirme que même ses combats ne sont pas encore régularisés à leur niveau. Les lutteurs ont juste reçu leurs avances de la part de la structure Luc Nicolaï and Co, mais au niveau du Cng, rien n’est officiel. Le bureau du Cng attend de voir la suite que cela va donner. Et Thierno Kâ de se prononcer sur le cas Assane Ndiaye, qui est différent de celui de Luc, vu que le patron de Baol Production n’avait qu’une peine préventive, et les cas Saloum Saloum, Bathie Séras et Domou Dangou. Pour l’heure, Luc devra redoubler de prières pour ne pas retomber en prison. En attendant le prononcé du pourvoi en cassation que ses avocats ont introduit requête ultime devant la Cour suprême. Dans cette expectative, la question du retrait de sa licence n’est pas la bienvenue pour les acteurs de la lutte, et surtout les lutteurs qui comptaient déjà sur lui pour avoir des combats et des combats à couper le souffle aussi. Pour l’instant, Luc Nicolaï attend sagement l’issue que lui réserve le sort.
Vipeoples






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image