leral.net | S'informer en temps réel

Lutte, "Dello njukal Wade" : Malick Niang défie Khadim Ndiaye 2, le 22 juin

Il y a quelques semaines, ils avaient été, tour à tour, les invités de l’émission «Lamb ji» sur la chaîne «Walf TV», surtout pour se rappeler aux promoteurs qu’ils sont de grands champions, mais jusque-là, désœuvrés, malgré tout leur talent. Aujourd’hui, Khadim Ndiaye n°2 de Thiaroye et Malick Niang de Ndakarou, puisque c’est d’eux qu’il sagit, ont l’occasion de montrer ce qu’ils valent, Serigne Modou Niang ayant conclu un accord avec leurs encadrements pour une confrontation prévue le 22 juin prochain.


Rédigé par leral.net le Mercredi 30 Mai 2012 à 16:28 | | 0 commentaire(s)|

Serigne Modou Niang, patron de la structure Mouniang Production, surnommé par ailleurs «le Promoteur de l’Alternance», a ficelé, ce mardi 29 mai 2012, un grand combat de lutte avec frappe, qui sera son gala de clôture de la saison de lutte 2011-2012. Mouniang Production, en effet, a convaincu Khadim Ndiaye n°2, sociétaire de l’écurie de Thiaroye, et Malick Niang, lieutenant de Yakhya Diop Yékini au sein de l’écurie Ndakarou, de s’affronter le vendredi 22 février 2012. Pour cette grande affiche, le «Promoteur de l’Alternance», resté fidèle au "Pape du Sopi", met en jeu un Drapeau dit «Delloo njubal président Wade» (rendre grâce au président Wade).


Pour une affiche de clôture, c’en est une ! Malick Niang, qui bouscule Yékini Junior dans son statut de lieutenant de l’ancien «roi des arènes», Yakhya Diop Yékini, est l’un des plus sûrs espoirs de la lutte sénégalaise, surtout après qu’il eut survolé l’édition 2011 du Championnat de lutte avec frappe (Claf) de Gaston production, face à des champions en herbe tels Adama Diouf, Mamady Ndiaye, Bébé Saloum, Modou Anta, Moussa Ndoye (battu en finale), entre autres, non sans signer plusieurs KO dans sa jeune carrière. Ce qui en fait une terreur chez les lutteurs de sa génération. Encore invaincu en près d’une dizaine de combats, le Yoffois ambitionne maintenant de boxer dans la cour des grands. Et cela doit passer par une victoire devant Khadim Ndiaye.


Ce ne sera certes pas facile pour le poulain de Yékini, qui fait face à un champion confirmé, Khadim Ndiaye 2, dont les défaites se comptent des doigts d’une seule main. Vainqueur d’Abdou Diouf, Soulèye Dop et de tant d’autres ténors de l’arène, Khadim n’a plus noué son «ngimb» depuis deux saisons, après sa défaite contre Bruce Lee. Il est le seul lutteur, à ce jour, à avoir eu raison du teigneux "Gambien", le phénomène de l’écurie Bul Faale et nouveau lieutenant de Tyson, après le départ d’Eumeu Sène.


Ce gala, à travers lequel ce militant, un des plus engagés, rend hommage du président Abdoulaye Wade, est prévu le vendredi 22 juin prochain au stade Demba Diop. Moins d’un mois donc pour préparer un combat aussi important. Cela veut dire, tout simplement, que les protagonistes étaient déjà prêts pour descendre dans l’arène, dès la première sollicitation.




SOURCE:Lesenegalais.net






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image