leral.net | S'informer en temps réel

Lutte : Garga Mbossé en scène dans son fief avant la scène de Demba Diop

C’est dans une ambiance de folie que Garga Mbossé a fait ce jeudi une dernière rencontre avec ses fans avant de leur donner rendez-vous ce samedi au stade Demba Diop. Dans son camp d’entraînement à l’école Z des parcelles assainies, le frère de Zoss a procédé aux derniers réglages en révisant une dernière fois sa chorégraphie avec les autres lutteurs de l’écurie Door doorat avant de rassurer ses inconditionnels en leur promettant une victoire samedi prochain contre Double Less 2.


Rédigé par leral.net le Samedi 12 Février 2011 à 16:49 | | 0 commentaire(s)|

Lutte : Garga Mbossé en scène dans son fief avant la scène de Demba Diop
C’est aux environs de 17h 30, dans une grande mobilisation de ses fans venus nombreux pour le soutenir que le lutteur parcellois, habillé en blouson rouge et noir, doublé d’un « jellabah » noir avec sa coupe de cheveu à la « davala » entame son échauffement avec ses camarades de l’écurie, notamment Mbeuss, Alizé, Pape Cambérène…Son frère Zoss absent, les percussionnistes eux sont de la partie. Un fait inhabituel qui fait la particularité de la séance de ce soir.

Après un échauffement qui a duré une demi heure, Garga Mbossé et les lutteurs de « door doorat » s’alignent en face des batteurs. « Aujourd’hui Garga n’est pas venu pour s’entraîner mais pour réviser et assimiler la chorégraphie qu’il doit offrir aux amateurs ce samedi » renseigne Aliou Ndiaye, un fan, la vingtaine sonnée. Comme pour prouver les propos du jeune homme, Garga Mbossé, avec Mbeuss à sa droite et Alizé à sa gauche commence à esquisser quelques pas de « ndiouk » (danse) qui provoquent une clameur de l’assistance surexcitée, scandant « mbossé,mbossé,mbossé,mbossé… ». Même les branches des arbres servent de places pour certains qui, pour rien au monde ne veulent rater la nouvelle chorégraphie de Garga. Les fans sans doute séduits entendent ainsi faire une grande mobilisation le jour du combat. « Il n’est pas question de ne pas aller au stade samedi et cela même s’il faut reléguer le boulot au second plan car Mbossé est tout pour nous » martèle Birame un fanatique des lutteurs parcellois qui ajoute « ce combat sera l’ouverture du derby entre Parcelles Assainies et Guédiawaye et il faut impérativement que Garga terrasse Less 2 pour porter chance à Zoss face à Gouye-gui, ainsi que Pape Cambérène face à Baye Mandiaye et Modou Lô contre Lac 2 ».

Même si les parcellois ne doutent pas de l’expérience de l’adversaire de leur lutteur, ils se disent cependant confiants parce que «le poulain de Balla Gaye est entré dans l’arène bien avant Garga mais notre lutteur est plus jeune et plus fort physiquement » avancent-ils. C’est cette confiance qu’incarne aussi le champion de Door doorat qui, à l’heure de faire ses adieux aux fans avant l’heure de vérité déclare « je suis prêt sur tous les plans, je n’attends que le grand jour pour montrer ce que je vaux ». Garga mbossé qui peine à sortir de la porte de l’école bousculé par ses fans rassure une dernière fois. « A tout ce beau monde derrière moi, je leur promets la victoire car c’est de cette manière seulement que je pourrai leur satisfaire ». « ndam (la victoire) rek inchalla »sourire au coin.

Mamadou Sakhir Ndiaye (Stagiaire) pressafrik.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image