leral.net | S'informer en temps réel

Lutte - Lac 1 / Soulèye Dop et Modou Lô / Lac 2 : La Tfm négocie, la 2Stv se cramponne à son exclusivité

Pour éviter un remake des incidents malheureux notés le weekend dernier, des négociations auraient été finalement entreprises, depuis ce lundi, entre la 2STv et la Tfm au sujet des prochains combats du promoteur Luc Nicolaï. Une révélation du directeur de la Télé de Youssou Ndour, Moustapha Diop, qui informe avoir rencontré l’avocat de Origines Sa en vue de trouver un compromis. Un terrain d’entente pourrait être trouvé dans le différend opposant la chaîne de télévision 2Stv de El Hadji Ndiaye à la Tfm du chanteur, Youssou Ndour, sur les droits de retransmission des combats de lutte du promoteur Luc Nicolaï. Du moins, si les négociations entreprises finalement par les deux parties depuis lundi, finissent par aboutir.


Rédigé par leral.net le Jeudi 3 Mars 2011 à 17:08 | | 1 commentaire(s)|

Lutte - Lac 1 / Soulèye Dop et Modou Lô / Lac 2 : La Tfm négocie, la 2Stv se cramponne à son exclusivité
Joint en début d’après-midi d’hier, le directeur de la Tfm, Moustapha Diop, a, en effet, révélé un début de pourparlers. «J’ai déjeuné avec l’avocat de la 2Stv hier (lundi). On ne peut pas donc dire aujourd’hui qu’on ne discute pas et qu’on ne veut pas trouver de solutions. Notre position est très claire. On veut trouver un compromis», avoue Moustapha Diop, qui était également l’ancien directeur des programmes de la 2Stv. Surtout que du côté de la Tfm, les deux «défaites» concédées devant la 2Stv, après le premier différend avec le promoteur Aziz Ndiaye, ont été difficiles à digérer. «On ne souhaite pas connaître un nouveau revers. Nous l’avons mal digéré. Ce qui est normal dans la mesure où nous ne pouvons pas prendre un engagement aux yeux de la population et ne pas le respecter. Surtout que c’est la deuxième fois que cette situation se répète», se désole-t-il.
Rappelons que le 19 mars prochain, les deux chaînes risquent de s’affronter une nouvelle fois avec le combat opposant Lac de Guiers 1 à Soulèye Dop à Louga, et au cours duquel il est prévu le second face-à-face entre Modou Lô et Lac de Guiers 2. Avant leur explication du 4 avril prochain. «On est ouvert aujourd’hui à une solution tripartite. Le contrat que nous avons (avec Luc Nicolaï) couvre toute la saison. Mais, nous allons trouver une solution et nous sommes toujours dans cette dynamique», confie le directeur de la Tfm.
Revenant sur le contentieux qui oppose les deux chaînes de télévision, Moustapha Diop pense qu’il s’agit, non pas d’une «guerre, mais d’une bataille de contenu. Nous ne pensons pas avoir été lésés ou trompés par Luc Nicolaï. Son attitude a été très claire depuis le début». Seulement, la décision de Justice avec l’ordonnance du Tribunal régional hors classe de Dakar privant le droit à la Tfm de filmer en direct le combat Bathie Seras-Rock Mbalax en donnant raison à la 2Stv, risque de retarder les négociations. Surtout que, selon notre interlocuteur, le promoteur entend poursuivre le dossier jusqu’à ce que la Justice vide définitivement le contentieux entre les deux parties.

BECAYE MBAYE : «NOTRE EXCLUSIVITÉ NE SE NÉGOCIE PAS»
Interpellé sur le différend qui lie les deux chaînes de télévision, Bécaye Mbaye estime que les responsables de la Tfm n’ont pas été professionnels dans cette affaire. «Il ne peut pas y avoir deux chaînes qui font du direct dans un évènement avec deux signaux différents. Ce n’est pas possible !», soutien l’animateur de l’émission Bantamba sur la 2Stv, qui n’a pas manqué de pointer un doigt accusateur à l’endroit du directeur de la Tfm, Moustapha Diop et du Directeur général du Groupe Futurs médias, Me Mamadou Diop. A en croire l’animateur, «ces derniers se voient trop beaux pour s’asseoir autour d’une table de négociations avec El Hadji Ndiaye». Ce qui, selon lui, reste la seule issue possible pour espérer diffuser les deux prochaines dates les liant au promoteur. «S’ils ne viennent pas discuter avec El Hadji Ndiaye, je ne pense pas qu’ils puissent retransmettre les combats du 19 mars et du 4 avril prochains», assure-t-il. Le responsable de la 2Stv qui, précise-t-il, «a toujours été dans les dispositions de leur attribuer le signal». Seulement, pour que cela puisse se faire, «il faut qu’ils reconnaissent que seule la 2Stv dispose des droits exclusifs de retransmission des combats de lutte du promoteur Luc Nicolaï. Ensuite, on peut même leur donner le signal gratuitement. Notre exclusivité ne se négocie pas».
El Hadji Ndiaye : «Il appartient à celui qui veut ma marchandise, de venir négocier.» Quant aux bandes annonce passant sur la Tfm et portant sur les deux prochaines affiches, l’animateur estime que cela ne fait que les affaires du promoteur. Jurant avoir même averti les responsables de la Tfm sur l’affaire, Bécaye Mbaye estime que «c’est une pratique du promoteur juste pour tromper l’intelligence de ces derniers».
Quant au président de Origines Sa El Hadji Ndiaye, même s’il ne confirme pas l’information selon laquelle des négociations ont été entreprises entre les deux parties, il soutient : «Ce n’est pas à moi de négocier. Il appartient à celui qui veut ma marchandise, de venir négocier. J’ai toujours été dans de bonnes dispositions», jure-t-il.

Le Quotidien
Thiedo



1.Posté par Naar le 03/03/2011 20:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

TFM ALLEZ Y NEGOCIER LE SIGNAL AVEC LA 2STV.BOULEEN REUY CAR IL Y VA DE VOTRE INTERET

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image