leral.net | S'informer en temps réel

Lutte : Sa Thiès-Moussa Dioum, "match avancé"

Prévu pour le 23 juillet prochain, la confrontation entre Sa Thiès, le frangin de Balla Gaye 2, et Moussa Dioum, chef de file de l’écurie Parcelles Mbolo, aura finalement lieu le 8 du même mois au stade Demba Diop. La décision de faire avancer ce combat a été prise, mercredi 6 juin 2012, par l’organisateur Gaston Production.


Rédigé par leral.net le Mercredi 6 Juin 2012 à 20:26 | | 0 commentaire(s)|

Lutte : Sa Thiès-Moussa Dioum, "match avancé"
Moussa Dioum (écurie Parcelles Mbolo) et Sa Thiès (Ecole de Lutte Double Less) s’affronteront le même jour que Zoss (écurie Door Dooraat) et Boy Niang (Ecole de Lutte De Gaulle) au stade Demba Diop de Dakar et on plus le 23 juillet à Louga. C’est ce mercredi 6 juin 2012 que le staff de Gaston Production en a pris la décision. Le 23 juillet, en effet, date initiale du combat, le promoteur lougatois avait prévu d’offrir cette affiche au spectateur du stade Alboury Ndiaye. Mais au regard, certainement, du maigre public qui a suivi, dimanche 3 juin, la confrontation Thieck-Soulèye Dop, transférer un tel combat à l’intérieur du pays comporte de graves risques de fiasco financier.

Mais Gaston Mbengue n’en lâche pas pour autant les amateurs de lutte de sa ville natale car, ce même 23 juillet, il organisera la 3e journée du Championnat de Lutte avec Frappe (Claf) dans la capitale du Ndiambour. Et, en guest-stars, Boy Nar, l’ancien sociétaire de l’écurie de Fass, aujourd’hui sans club mais très proche de Balla Gaye 2, qu’il accompagne à toutes ses sorties –sauf dans l’arène – et Jordan, un des lieutenants d’Eumeu Sène au sein de sa nouvelle écurie «Ty Shinger».

Boy Niang-Zoss et Sa Thiès-Moussa Dioum, le même jour, ce sera, à n’en pas douter, un régal pour les yeux, car ce sont quatre lutteurs qui ne rechignent pas à la tâche et qui, par ailleurs, ont une indéniable force de mobilisation. Une journée qui sauvera peut-être la pâle saison du «Don King» sénégalais, marquée jusqu’ici par des galas quasiment disputés à «huis-clos», dans un stade Demba Diop aux gradins déserts.



SOURCE:Lesenegalais.net






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image