Leral.net | S'informer en temps réel



Lutte contre la drogue : les douanes de l’Afrique de l’ouest et du centre se mobilisent

Rédigé par leral .net le 15 Janvier 2009 à 04:25 | Lu 564 fois

Les douanes de l’Afrique de l’ouest et du centre se sont mobilisées dernièrement pour lutter contre le trafic des stupéfiants dans les aéroports à travers un projet d’action pilote dénommé Opération COCAIR initié par l’Organisation mondiale des douanes, a indiqué, mercredi à Dakar, son nouveau secrétaire général Kunio Mikuriya.

APS


Lutte contre la drogue : les douanes de l’Afrique de l’ouest et du centre se mobilisent
Au total, 15 pays soit vingt aéroports internationaux ont participé à cette opération qui s’est tenue du 8 au 14 décembre dernier et qui a été initiée par l’Organisation mondiale des douanes en partenariat avec l’Organisation des nations unies pour la lutte contre la drogue (ONUDC), Interpol et la Commission de l’Union européenne.

‘’L’opération COCAIR +trafic de cocaïne par voie aérienne+ était destinée à renforcer les contrôles en matière de lutte contre la trafic des stupéfiants dans 20 aéroports internationaux. L’objectif était d’intercepter les expéditions de cocaïne et autres drogues à destination de l’Europe’’, a expliqué M. Mikuriya au cours d’une conférence de presse en présence du directeur général des douanes sénégalaises, du représentant de l’ONUDC, et de celui de la Commission de l’Union européenne.

Selon le secrétaire général de l’OMD, qui effectue sa première sortie au Sénégal depuis sa prise de fonction le 2 janvier dernier, ‘’cette opération est une première du genre en Afrique et a été couronnée de succès’’.

En six jours, ‘’d’importantes saisies’’ ont été effectuées en matière de produits stupéfiants, de capitaux, d’armes et d’œuvres d’art. Pour le cannabis, trois saisies ont été réalisées pour une quantité totale de plus de 5 kg, souligne un document remis à la presse.

Concernant la cocaïne, trois saisies également ont été faites, soit 2,31 kg dissimulés dans le corps, 1 kg ingéré et 1 kg dans des chaussures.

Des capitaux d’un montant total de plus de 395 millions de francs ont été découverts, plus 25 cartouches de fusil, deux armes de poing et 88 kg d’objets d’art africain prohibés à l’exportation ont fait l’objet de saisie.

M. Mikuriya a ajouté que cette opération a été possible grâce à la mise en place d’un plan d’action en trois étapes que sont : l’adaptation et l’utilisation du CENCOMM (réseau douanier de lutte contre la fraude adapté aux besoins de l’opération) et la constitution d’une unité de coordination opérationnelle (UCO) implantée à Dakar.

‘’Il y a eu également la formation des agents des services participants et d’une dotation de matériels de détection et le Bureau régional d’Afrique de l’ouest et du centre de liaison chargé du renseignement (BRLR AO) ont été directement impliqués dans le dispositif et ont joué un rôle déterminant dans la mise en œuvre de COCAIR’’, a-t-il poursuivi.

D’autres aspects notamment le renforcement des contrôles, l’identification des personnes physiques et morales des organisations impliquées dans ces trafics, la sensibilisation des services de contrôle dans les aéroports, le recueil d’information sur l’état du trafic de cocaïne et le renforcement de l’échange de renseignement entre services douaniers et policiers, ont aussi bien fonctionnés.

Le secrétaire général de l’OMD a toutefois exprimé la volonté de son organisation de poursuivre dans l’avenir une telle opération, et suivant les résultats des analyses des informations sur le trafic des stupéfiants, de l’étendre à d’autres pays mais aussi par voie terrestre et maritime.

‘’Nous allons certainement répéter COCAIR, et nous allons choisir d’autres méthodes si les analyses que nous recevons changent. On va aussi s’ouvrir à d’autres pays, même si nous avons choisi ceux où la communication est plus faisable’’, a-t-il dit.

Le Bénin, le Burkina Faso, le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, le Mali, le Nigeria, le Sénégal et le Togo ont participé à l’opération côté Afrique de l’Ouest. Pour l’Afrique centrale, le Cameroun, le Gabon, la République démocratique du Congo et la République centrafricaine ‘’ont relevé le défi’’, selon M. Mikuriya.



Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage