leral.net | S'informer en temps réel

Lutte contre le terrorisme : Un projet de plus de 450 millions Cfa pour faire face au phénomène

Pour relever les défis sécuritaires au Sénégal, le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique, en collaboration avec la France, a organisé, ce mardi, la quatrième réunion du comité de pilotage du Plan d’action contre le terrorisme (Pact).


Rédigé par leral.net le Mardi 2 Février 2016 à 22:11 | | 8 commentaire(s)|

« Le travail doit se faire d’abord à l’intérieur de nos Etats. Il nous faut des Etats forts, suffisamment préparés face à cette menace avant de penser avoir un travail commun au niveau de la sous-région ». C’est la conviction du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, pour faire face, de manière efficace, aux terroristes. D’où la mise en place du projet Pact (Plan d’action contre le terrorisme). D’un coût total de 700 mille euros (458 millions Cfa), ce projet, qui s’inscrit sur trois ans, permettra de renforcer la capacité des services sénégalais de gendarmerie et de police en matière de formation mais aussi de capacitation.

Abdoulaye Daouda Diallo trouve que la situation « demeure plus que jamais préoccupante, à la lumière des nombreuses crises qui constituent le quotidien des Etats, en proie au terrorisme international et à ses phénomènes connexes, favorisés par la porosité des frontières, la circulation des armes, la faiblesse des institutions, le déficit démocratique et l’absence de débouchés pour la jeunesse », précise le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique qui trouve que « les groupes terroristes et criminels tirent, généralement, parti de ces failles pour recruter et prospérer ». Ce qui fait que, selon M. Diallo, le Sénégal doit prendre toutes les mesures idoines pour barrer la route au terrorisme en mettant l’accent sur la prévention. « Tout le travail doit résider dans la prévention », fait-il savoir.

Mariama Kobar Saleh






Hebergeur d'image