leral.net | S'informer en temps réel

Lutte contre le terrorisme au Sénégal : Les puces téléphoniques non identifiées bientôt résiliées

Pour lutter contre le terrorisme, l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) a annoncé, hier, lors d’un atelier, la résiliation prochaine de toutes les puces téléphoniques sans identification et la mise en place d’un système d’adressage unique national.


Rédigé par leral.net le Mercredi 18 Novembre 2015 à 09:46 | | 5 commentaire(s)|

Les récentes attaques terroristes à Paris et la série d’arrestations de religieux sénégalais accusés d’apologie du terrorisme ne laissent pas indifférente l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp). Pour sécuriser les populations, son directeur général a annoncé, hier, à l’occasion d’un atelier consacré à l’adoption et la mise en place d’un système unique d’adressage national, la résiliation de toutes les puces téléphoniques appartenant à des propriétaires non identifiés. « Nous avons demandé à tous les opérateurs de réseau mobile de suspendre tous les clients qui n’ont pas une identification formelle dans le système d’information. Tous les clients qui n’ont pas été identifiés seront définitivement résiliés à compter du 30 novembre prochain », a informé Abdou Karim Sall. Pour le Dg de l’autorité de régulation, l’identification des clients est un élément clé pour prévenir la menace des terroristes. « On ne peut pas permettre à quelqu’un qui utilise le téléphone de ne pas être identifié formellement et de manière précise dans le système d’information », a-t-il ajouté dans le journal EnQuête.

Si l’identification est une chose, la localisation en est, cependant, une autre. C’est pourquoi, il a aussi annoncé la mise en place, d’ici la fin de l’année 2016, d’un système d’adressage unique national. Celui-ci concerne, notamment, l’adresse physique des rues, le numéro ou nom d’immeubles, les codes postaux et une base de données. Aux yeux de M. Sall, l’adressage est un aspect déterminant dans la lutte contre le terrorisme. Il vient en appoint aux services de sécurité pour enrayer les réseaux terroristes. « C’est une question de sécurité. Pour que les services puissent faire correctement leur travail, il faut que les déplacements soient précédés d’investigations très précises en termes de localisation des individus », a-t-il déclaré. Poursuivant, il renseigne que l’adressage est comme une infrastructure essentielle pour le développement social et économique d’un pays. Il a ainsi invité les acteurs du secteur de télécommunication à passer à l’action.






Hebergeur d'image