leral.net | S'informer en temps réel

Lutte contre les inondations : D-Média offre 2.000 litres de carburant à la commune de Guinaw Rails

Le groupe de presse de Bougane Guèye Dani vient en aide aux populations de la banlieue. A travers son Ong « Sen actions », il vient de remettre une importante quantité de carburant à la municipalité de Guinaw Rails en banlieue de Dakar.


Rédigé par leral.net le Mardi 13 Août 2013 à 18:34 | | 2 commentaire(s)|

Lutte contre les inondations : D-Média offre 2.000 litres de carburant à la commune de Guinaw Rails
Il s’agit précisément de 2.000 litres pour le fonctionnement des motopompes pour l'évacuation des eaux de pluies. Après avoir félicité D-Média, le maire de cette commune d’arrondissement de Pikine, Mouhamadou Mactar Seck a rassuré le donateur sur l’utilisation efficiente du produit afin de contribuer fortement à la résolution des problèmes d’inondations dans cette localité.



1.Posté par Teffel le 14/08/2013 11:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut ORGANISER LES SECOURS, les dons particuliers, les interventions de tiers doivent être gérés par l'Etat-Major des Plans ORSEC....S'il n'existe pas de Plans ORSEC départementaux et régionaux, que le Plan ORSEC NATIONAL soit déclenché à temps.
Il s'agit d'anticiper les secours à apporter aux sinistrés en danger.... à organiser les sites d'accueil dès maintenant ... Choisir les campements militaires (bel-air,leclerc, ouakam etc...) installer des tentes, lits;infirmerie,cuisine, groupes électrogènes,etc...
Les dons seront les biens venus s'ils sont centralisés au niveau Etat-Major Plan ORSEC National au Ministère de l'Intérieur, supervision DIRECTION DE LA PROTECTION CIVILE....

2.Posté par Doff bi le 14/08/2013 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D'accord avec toi Tettei pour l'organisation des secours, mais en plus du plan ORSEC, il faut un comité de transit comptable qui ne touche pas à l'argent, et un autre comité qui veille au transfert des secours aux réels nécessiteux (numéraire, matériel et biens) pour faire un bilan cohérent suivi d'un audit. Ce qui s'est passé l'année dernière est trop confus. Beaucoup de profitards se sont enrichis. Il faut également penser aux frais de fonctionnement des gens et structures qui prennent les secours.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image