leral.net | S'informer en temps réel

Lybie-Italie : Quand les Sénégalais se muent en passeurs

Fali Sengol, un Sénégalais, âgé de seulement 19 ans a été arrêté, hier, à Pozzalo, en Italie, pour trafic d'immigrants clandestins. Il était, à en croire Le Populaire, le capitaine d'un des quatre bateaux pneumatiques qui avaient quitté ensemble la Libye pour les côtes italiennes et secourus en mer, dans le détroit de Sicile, par les gardes côtes italiennes.


Rédigé par leral.net le Jeudi 17 Décembre 2015 à 08:57 | | 4 commentaire(s)|

Sur les quatre embarcations, il y avait au total 459 émigrés clandestins qui sont également en centre de rétention. Et ce sont les témoignages de ces migrants qui ont permis d'identifier le Sénégalais comme le passeur. Ce, alors même qu'il se faisait passer pour un clandestin, une technique classique et bien huilée. Et d'après les enquêtes des policiers, le jeune Sénégalais a pris des engagements avec les trafiquants de migrants en Libye pour conduire l'une des embarcations moyennant de l'argent, pas plus de 1000 dollars a dit le suspect. Pour les passagers, ils ont déboursé environ 800 dollars pour la traversée.

Les Sénégalais, connus comme de grands migrants et surtout clandestins, sont en train de passer de ce stade à celui de… passeurs. Surtout à partir de la Libye pour l'Italie. En 2015, il n'y a pas eu un mois sans l'arrestation de plusieurs passeurs sénégalais conduisant des bateaux et autres embarcations vers l'Italie et souvent avec des cas de chavirements mortels. Quelques petits exemples, loin d'être exhaustifs. Il faut noter que souvent, selon le journal, les noms qu'ils donnent sont bizarres pour des Sénégalais, parce qu'ils se débarrassent de tous leurs papiers et menacent leurs passagers de ne pas révéler, en cas de problème, leur véritable identité.

Le 5 mars 2015, Calo Boye est arrêté à Pozzalo pour trafic de migrants clandestins. Le 21 avril 2015, Mohamed Diatta, 19 ans, a été arrêté suite à une enquête au sujet d'un bateau qui avait coulé le 12 avril 2015 à environ 80 miles de la côte libyenne. A bord, selon les témoignages, il y avait près de 500 personnes, mais juste 150 ont été sauvés, le reste est mort. Le 2 juillet 2015 Mamadou Lô, 26 ans, est débarqué et arrêté au port de Pozzalo avec 111 migrants qui étaient sur son navire. Le 23 juillet 2015 un Sénégalais qui se fait appeler Momou (il avait menacé ses passagers de ne pas dévoiler son identité une fois qu'il les mènerait en Italie) a été arrêté à Messina. Il conduisait un bateau de 578 clandestins. Le 21 septembre 2015, Amadou Mohammed Lamine, 23 ans, est arrêté en Sicile, il pilotait un bateau contenant 122 migrants. En novembre 2015, Mohamed Thior a été également épinglé après sauvetage de l'embarcation qu'il conduisait de la Lybie vers l'Italie. Et ça ce n'est que la face visible de l'iceberg.






Hebergeur d'image