leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Lycée de Nganda (Kaffrine): Un professeur engrosse son élève et la fait avorter


Rédigé par leral.net le Lundi 13 Mars 2017 à 17:51 | | 0 commentaire(s)|

Lycée de Nganda (Kaffrine): Un professeur engrosse son élève et la fait avorter
Julien Désiré Diouf , professeur d'Education physique et sportive (Eps) au lycée de Nganda (Kaffrine) et deux de ses élèves, ont été vendredi au parquet de Kaloack pour interruption volontaire de grossesse.

Selon les informations, Julien Désiré Diouf et B. Diop, 17 ans et élève en classe de seconde vivaient dans la plus grande discrétion une relation amoureuse. De cette relation, le couple a entretenu plusieurs rapports sexuels, desquelles la lycéenne a contracté une grossesse. Déchirée à l'idée d'arrêter ses études et d'être expulsée du domicile familial, B. Diop informe son amant de professeur de sa grossesse qui en était à sa troisième mois.

Conscient des conséquences pouvant découler de l'ébruitement de l'affaire, il choisit de l'étouffer par le moyen délictuel de l'interruption volontaire de grossesse. Il s'en ouvre à sa copine qui, dans un premier temps, lui oppose un niet catégorique, avant d'en accepter le principe.

Entre-temps, la demoiselle narre sa mésaventure à son confident, Pape Ablaye Ngom, en compagnie de qui, elle se rend à Kahour ( Gambie), auprès d'un tradipatricien réputé compétent. Le faiseur de miracles réussit à interrompre la grossesse moyennant 50 000 FCfa.

De retour à Nganda, B. Diop reprend le chemin de l'école. Seulement jeudi dernier, elle est sujette à d'abondants saignements. Prise de panique, sa maman lui suggère d'aller au poste de santé. Les choses empirant, elle est évacuée à l'hôpital régional de Kaffrine. Là, les blouse blanchse constatent l'interruption d'une récente grossesse et avisent les gendarmes de la brigade locale. Auditionnée, B. Diop craque et avoue sa relation amoureuse avec son prof, la grossesse qui en a découlé et son interruption volontaire de grossesse.