leral.net | S'informer en temps réel

MAEL THIAM : «Je n’ai pas pris acte de compagnons pertinents qui auraient quitté le Président»


Rédigé par leral.net le Mardi 9 Septembre 2014 à 02:36 | | 4 commentaire(s)|

MAEL THIAM : «Je n’ai pas pris acte de compagnons pertinents qui auraient quitté le Président»
L’OBS – «Sur le plan politique, mis à part le professeur Malick Ndiaye et Moubarak Lo, je n’ai pas eu écho ou reçu officiellement des informations selon lesquelles ces personnes (Mahmout Saleh, Mimi Touré, ABC), auraient quitté le parti. Je suis l’administrateur d’un parti et je ne saurais gérer des rumeurs. Je ne peux gérer que des informations qui sont vérifiées. Nous sommes un parti politique qui fonctionne avec des statuts et un règlement intérieur, quiconque souhaiterait quitter le parti, est libre. Mais il le ferait par voie écrite, conformément aux règles du parti. Au moment où je vois parle, ces personnes n’ont pas encore fait preuve d’une quelconque volonté de quitter le parti. A l’exception de Moubarak Lo, qui était un conseiller personnel du président de le République et qui travaillait dans l’exécutif. Mais franchement, au niveau de l’APR, son départ est un non-événement. Déjà, il n’a pas d’électorat, on ne l’a même pas vu sur les listes des élections locales. Des individus comme lui qui quittent le parti ne font pas l’objet de grands commentaires.

En ce qui concerne l’entourage du Président dans le domaine de l’exécutif, il est le seul habilité à apprécier le niveau de capacité des uns et des autres. Il est le seul aussi à pouvoir apprécier le format de son entourage. Le leader de l’APR, c’est le président de la République. La Constitution lui confère le plein droit de nommer ou de démettre quelqu’un, dans les fonctions civiles ou militaires. Je n’ai pas pris acte de compagnons pertinents qui auraient quitté le Président dans l’espace politique. Par ailleurs, on peut faire l’analyse inverse. Tous les jours, de hauts responsables d’autres partis et d’autres organisations politiques, frappent à ma porte pour intégrer le parti. Donc ce n’est absolument pas fondé de penser à une quelconque solitude du président de la République.»






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image