leral.net | S'informer en temps réel

MAGAL DE DAROU MOUHTY : Serigne Bass Abdou Khadre dénonce le vote de la loi sur la parité

L’édition 2010 du Magal de Darou Mouhty a été marquée par le manque d’eau dans plusieurs quartiers de la cité religieuse. Une situation que n’ont pas manqué de décrier les populations riveraines, au même titre que Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké. Aussi, le porte-parole du khalife général des Mourides s’est insurgé contre la baisse des semences qui constitue un handicap pour le monde paysan, et dénoncé le vote de la loi sur la parité. Serigne Bass a interpellé directement Me Abdoulaye Wade à qui il demande de revoir sa copie.


Rédigé par leral.net le Jeudi 29 Juillet 2010 à 22:11 | | 3 commentaire(s)|

MAGAL DE DAROU MOUHTY  : Serigne Bass Abdou Khadre dénonce le vote de la loi sur la parité
Les rideaux sont tombés hier sur la 66ème commémoration du magal de Darou Mouhty, célébrant les retrouvailles entre Mame Thierno Birahim Mbacké « Ndamal Darou » et son grand frère Cheikh Ahmadou Bamba à son retour d’exil. Mais comme certains le redoutaient, les milliers de fidèles ayant fait le déplacement dans la cité fondée en 1912 par Mame Thierno Birahim Mbacké, ont vécu un immense calvaire tout au long de leur séjour, à cause du manque d’eau. Pourtant, le Comité d’organisation de l’évènement religieux avait, à plusieurs reprises, interpellé les autorités compétentes qui avaient promis un magal sans problème. C’est d’ailleurs ce contre quoi le porte-parole de Serigne Cheikh Maty Lèye Mbacké s’est offusqué hier devant la délégation gouvernementale, à l’occasion de la cérémonie officielle qui a duré plus de deux tours d’horloge.

Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké, qui a affiché toute sa solidarité aux acteurs du monde paysan dans lequel il dit être issu, a appelé le gouvernement, par le biais du ministre de l’Agriculture, à revoir sa copie suite à la décision annoncée par le Ministère de Khadim Guèye d’opérer une baisse sur le prix des semences. Le porte-parole du guide spirituel de la communauté mouride, qui a semblé prendre à témoin ses hôtes, a interpellé directement Wade sur « la rhétorique » autour de laquelle l’Etat veut justifier l’adoption de la loi sur la parité. Selon Serigne Bass Abdou Khadre, les destins de tous les croyants ont été tracés avant même leur venue sur terre et ce n’est guère une loi, encore moins une quelconque décision, qui pourrait rabaisser le pouvoir des hommes ou hausser les limites des femmes. Aussi, appelle-t-il l’Etat à mieux à faire en prenant en compte les préoccupations des Sénégalais, notamment les couches les plus défavorisées, et surtout dans le monde rural.

Gora KANE l'asquotidien



1.Posté par Etranger le 30/07/2010 08:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore une fois, n'importe quoi!

2.Posté par Abdou Latif le 30/07/2010 08:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voici en fin une réaction digne d'un chef religieux.Le rôle du chef religieux est de prêcher la parole de Dieu et inculquer aux gens des règles de bonne conduite.

Cheikh Ahmadou BAmba interdisait formellement les relations étroites entre le religieux et le Temporel de même que la cohabitation.

Aujourd'hui ,on constate avec regret que son enseignement est bafoué par ceux la même qui devaient le prôner.

Le role du chef religieux est enfin de défendre les populations quelque soit leur croyance et de s'imprégner de leurs difficultés.

serigne Touba Amoul Morom


3.Posté par IDRIS DJ. D. le 30/07/2010 09:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour quoi le marabout sénégalais veut -il prendre en otage les institutions administratives et continue à perturber la politique de toutes nos républiques depuis les indépendances au lieu de s´occuper de ce qui les concerne (PRÊCHER LA PAROLE D¨ALLAH)? Chers compatriotes, sénégalaises et sénégalais de toutes croyances religieuses confondues, il est heure qu´une rebellions contre l´ingérence des marabouts dans les affaires politiques soit déterminantes pour la bonne marche sociale [cadre] de notre République laique. Notre religion donne un rôle et un respect très amples à la femme; la femme est supérieure à l´homme dans le prêchage des libertés, du social, la tolérence, le pardon, l´amour à la personne... Aucune religion au monde ne peut prétendre nous faire croire que la femme est un être inférieur à l´homme; Dieu n´a pas créer la femme pour une simple compagnie subordonnée de l´homme, au contraire une compagnie pour la procréation et unité dans les efforts quotidiens pour un monde juste òu les règles de la démocratie prévalent au détriment des terreures contre la faiblesse physique d´un être. Nous naissons tous aniamal et seule notre éducation comme être humain nous rend rationnels, ce qui nous diférencie précisemment des animaux. DITES A CES MARABOUTS DE SUIVRE LES ENSEIGNEMENTS DU PROPHETE (PSL) ET NON LES EMOTIONS PERSONNELLES ET INTERETS ECONOMIQUES VISANT A DOMINER CEUX QUI CROIENT EN LEUR PAROLE ET QU´ILS SACHENT QUE LA FEMME ESTÉGALE OU SUPERIEUR A L´HOMME SI ON REGARDE CERTAINS ANGLES.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image