leral.net | S'informer en temps réel

MARSEILLE : SUITE A SA BLESSURE , Deschamps espère Niang mi-janvier

Blessé à la suite d’un contact avec le gardien madrilène du Réal, lors de la dernière journée des matches de groupe de la Champions League, Mamadou Niang, le capitaine et meilleur buteur (7 réalisations) de l’Olympique de Marseille, risque de trop briller pour son absence, qui pourrait durer trois à quatre semaines. Mais son entraîneur, Didier Deschamps, qui n’envisage pas pour le moment de recruter lors du prochain mercato, fait confiance au staff médical pour «remettre vite d’aplomb» l’enfant de Thimpeng.


Rédigé par leral.net le Mardi 29 Décembre 2009 à 01:20 | | 0 commentaire(s)|

MARSEILLE : SUITE A SA BLESSURE , Deschamps espère Niang mi-janvier
Avec la sortie de Mamadou Niang à la 69e minute de jeu face au Real Madrid (1-3), en Ligue des champions, Didier Deschamps a perdu son meilleur buteur pour un minimum d’un mois. Mais le technicien olympien compte sur son staff médical pour que son attaquant sénégalais soit d’aplomb pour la réception de Bordeaux (20e j.), le 17 janvier 2010. «On va le perdre entre quatre et six semaines», confirme le champion du monde 1998 sur le site officiel du club : «J’espère que l’on sera plus proche de quatre que de six semaines».

Didier Deschamps n’est pas pour autant pessimiste quant au prompt rétablissement de son attaquant. «Heureusement, dans ce malheur, fait-il remarquer, il y a la trêve, et le premier match de l’année 2010 est programmé pour le 10 janvier. Donc, on gagne une dizaine de jours sans compétition». Si tout va bien, indique le coach marseillais, «je suis persuadé que le staff médical va faire son maximum et que l’on pourra le récupérer pour Bordeaux».

Interrogé sur la possibilité de recruter un attaquant lors du prochain mercato hivernal, le coach olympien n’a pas répondu par la négative, mais il a bien fait comprendre que la marge de manœuvre financière du club est étroite. «Je n’exclus pas, mais prendre quelqu’un qui nous apporte un plus, surtout dans le secteur offensif, cela coûte cher et je ne pense pas que cela soit possible», se précise l’ancien capitaine de l’équipe de France.


Source : http://www.rewmi.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image