leral.net | S'informer en temps réel

MATCH AMICAL INTERNATIONAL : LYBIE – SENEGAL, LE 20 AOUT A TRIPOLI : La Libye casque 40 millions pour s’offrir les “Lions“

Pour la date Fifa du 20 août prochain, ce sera la Libye ! Le Comité de normalisation du football a fait son choix. Les “Lions“ vont affronter la sélection libyenne, demanderesse de cette rencontre. Ils étaient cinq pays à souhaiter jouer contre le Sénégal, rappelle-t-on. Il s’agit du Mali, du Maroc, du Bahreïn, de l’Iran et de la Libye. L’offre du pays de Momar Khadaffi, était très alléchante pour être rejetée.


Rédigé par leral.net le Lundi 21 Juillet 2008 à 12:06 | | 0 commentaire(s)|

Sportivement le jeu libyen colle bien d’avec celui pratiquait par l’Algérie adversaire du Sénégal, le 5 septembre à Blida.

Financièrement, le CNF va toucher une coquette somme de 100.000 dollars payable sur place et une prise en charge gratuite pour 36 personnes.

Deuxièmes du groupe 5 derrière le Ghana avec qui ils partagent le même nombre de points (9 pour chaque équipe), les Libyens qui préparent la “finale“ de cette poule qui aura lieu à Tripoli entre les deux formations trouvent aussi un intérêt dans ce match. Ce qui explique que la Libye ait accepté de casser la tirelire pour affronter un sparring-partner devant lui permettre de bien préparer cette rencontre.

Toutefois, il fallait noter que la somme a été revue à la baisse parce que ce sont 150.000 dollars qui avaient été initialement annoncés. Tout comme le nombre de personnes devant être pris en charge par la Libye. Un nombre qui passe de 42 à 36.

Une fois sur place, les “Lions“ auront droit à un terrain d’entraînement gratuit et d’un transport interne à la charge de la partie libyenne. Cette offre met donc hors les autres prétendants. Les Maliens souhaitent rencontrer les « Lions » en France où chaque partie se prendra en charge. L’Iran avait aussi fait une offre pour le 20 juillet qui n’est pas une date Fifa. Une proposition automatiquement rayée de la liste.

Le Royaume chérifien quant à lui propose une prise en charge interne plus un hébergement gratuit. Alors que Bahreïn, ratisse large en sollicitant de rencontrer les « Lions » pour n’importe quelle date Fifa devant être choisie d’un commun accord entre les deux pays.

Une offre qui sera ultérieurement étudiée, confie Ndèye Dome Thiouf.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image