leral.net | S'informer en temps réel

MATHIOU ELARGI DE PRISON La mère de la fille O. KH. M n’apprécie pas la libération du «jet-setteur»

La nouvelle de la libération de Mathiou et Cie n’est pas bien appréciée par la famille d’O. KH. M. Du moins, du côté de sa mère. Elle avance qu’elle ne voudrait jamais de sa vie croiser les yeux de Mathiou et ses co-prévenus dans une affaire de mœurs.


Rédigé par leral.net le Mardi 27 Janvier 2009 à 16:02 | | 0 commentaire(s)|

MATHIOU ELARGI DE PRISON La mère de la fille O. KH. M n’apprécie pas la libération du «jet-setteur»
«Ken du jurr di saani, Ken du jurr di xallap» (on ne met pas au monde un enfant pour jeter, on ne met pas au monde pour bannir). La sortie de prison de Mathiou et Cie n’a pas plu, mais alors pas du tout, à la mère d’O. KH. M. La dame, qui se réclame d’une lignée très noble, pieuse et discrète, est visiblement très affectée par le scandale auquel est mêlée sa fille. La libération d’Ismaïla Fall, alias Mathiou, reste un nœud en travers sa gorge. Ce dernier a été élargi il y a une semaine, après le jugement en appel de sa condamnation, en juin 2008, à trois ans ferme en 1ère instance pour viol et détournement de mineure sur la personne O. KH. M, alors âgée de 17 ans au moment des faits. A Liberté VI, où nous sommes allés la voir, il a été difficile d’avoir une interview de la maîtresse de maison. «Je n’ai pas le droit de dire quoi que ce soit, même ma fille n’a plus rien à dire. Nous avons des «Kilifa» (autorités), il incombe à ces derniers de s’exprimer», lâche- t-elle dans un salon sobre.

«Obligée de subir»

Malgré sa détermination à ne pas parler du sort de sa fille, elle n’a pas manqué de craquer pour manifester son dégoût à tous ceux qui ont entretenu des rapports sexuels avec sa fille. Même si certains d’entre eux ont purgé sept mois, alors que d’autres y croupissent encore, et le reste toujours en cavale. «En tout cas, je ne voudrais jamais de ma vie croiser les yeux de Mathiou. Il s’est jeté sur ma fille oubliant qu’il a laissé des filles de cet âge chez lui. Même si ma fille s’est présentée à lui, même si elle l’a provoqué, il aurait dû la remettre sur le droit chemin, la rectifier et la sommer de rentrer chez elle», s’emporte la dame. Qui rappelle avoir beaucoup investi dans l’éducation d’O. KH. M, en l’ayant inscrite à l’école privée Nolivé. «C’est lorsqu’elle est allée au Cem David Diop qu’elle a eu le malheur de tomber sur le gang de Makéba qui l’a utilisée et manipulée à sa guise», a martelé la maman peinée pour sa fille. Elle a confié qu’étant musulmane, «c’est une grande épreuve» pour elle. «Je suis dans l’obligation de subir cela».

O. KH. M ne vit plus chez ses parents

«Si cela ne dépendait que de moi, elle serait à mes côtés et attendrait un mari comme l’exige les normes sociales», a soutenu la maman de O. KH. M. Qui se désole que le destin en ait décidé autrement. «Je ne peux que me résigner. Je ne rejette pas ma fille. Je ne vais pas, non plus, l’abandonner. Je vais la soutenir. Nous n’avons plus rien à dire sur cette affaire. Si Mathiou n’a pas purgé sa peine, la justice divine est plus efficace», a-t-elle poursuivi. La jeune fille ne vit plus ses chez parents. Sa destination reste inconnue. Son père, absent lors de notre visite, ne veut plus en parler. Idem du côté de Mathiou. Joint au téléphone, le célèbre «jet-setteur» a souhaité ne pas s’exprimer. Il ne veut pas, a-t-dit, irriter ses avocats, car l’affaire est encore pendante devant la justice. Le ministère public s’est, en effet, pourvu en cassation.







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image