leral.net | S'informer en temps réel

MBAYE DIONE, TÊTE DE LISTE DE BENNO À NGOUNDIANE : « Le Pcr sortant propose beaucoup d’argent pour acheter nos élus »

On ne sait par quelle magie, mais la tête de liste de Benno Siggil Sénégal dans la communauté rurale de Ngouniane a réussi ce que nul n’aurait cru possible. En effet, le progressiste Mbaye Dione a mis fin aux dix-sept ans de règne de l’ex-président de communauté rurale, Gora Ngom qu’il accuse de remuer Ciel et terre, pour acheter les élus de l’opposition, histoire de renflouer Sopi 2009 qui n’a engrangé que 8 des 43 conseillers. En outre, le camarade de Moustapha Niass lève un coin du voile sur les grands chantiers auxquels la prochaine équipe rurale compte s’attaquer, dès qu’elle sera installée.
L’As : Comment avez-vous fait pour déboulonner le président de la communauté rurale sortant qui a régné durant 17 ans ?


Rédigé par leral.net le Jeudi 2 Avril 2009 à 16:09 | | 1 commentaire(s)|

Mbaye Dione : C’est le fruit d’un travail de plusieurs années. Bien avant même notre engagement en politique, nous avons déjà beaucoup œuvré dans le milieu associatif à travers les mouvements d’étudiants et les associations de jeunes pour le développement de la communauté rurale qui ont joué un rôle important dans la sensibilisation et la conscientisation des populations. Il y a aussi le large rassemblement autour de ma personne de tous les jeunes de toutes les catégories socioprofessionnelles, y compris même du parti au pouvoir qui pensent que j’étais le meilleur candidat pour bouter dehors le président actuel qui est à son poste depuis 1992. Il faudra également saluer la parfaite collaboration avec notre principal allié du Parti socialiste Monsieur Yipane Ndiaye qui a joué un rôle important dans cette victoire par des efforts importants qu’il a déployés durant toutes les phases de ces élections. Enfin, la sécurisation du vote a été également une priorité pour notre équipe car, nous avons bien tiré la leçon de 2002 où un manque de vigilance nous avait fait perdre les élections avec le bourrage des urnes par notre adversaire dans le lieu de vote de Séo Khaye, alors que nous étions déjà en avance sur l’ensemble des autres bureaux de vote de la Communauté rurale.

Ne craignez-vous pas des tentatives de diviser la Coalition Benno Siggil Senegaal et d’achat des consciences de certains conseillers élus sur cette liste par Sopi 2009 ?

Beaucoup de rumeurs portant sur une éventuelle division de notre alliance par rapport au choix de ce futur Pcr, sont en train d’être véhiculées par de mauvais perdants qui ne se sont pas encore remis de leur désillusion. En effet, malgré ses 8 conseillers contre nos 35, Gora Ngom est en train de proposer des sommes importantes et des emplois dans les carrières aux conseillers élus sur notre liste et celle du Sopi 2009 ou à des membres de leur famille pour obtenir leur vote au poste du Pcr. Mais c’est peine perdue car nous formons un bloc soudé et tous les conseillers sont plus que jamais déterminés à en finir avec cette équipe qui n’a fait que retarder Ngoundiane. Toutes leurs tentatives de diviser Benno Siggil Sénégal seront vaines car, nous sommes mus par la même ambition, c’est-à-dire changer Ngoundiane en abrégeant les souffrances de sa population.

Quels sont les chantiers auxquels vous comptez vous attaquer dans l’immédiat, pour le développement de Ngoundiane ? Nous privilégierons l’agriculture surtout en saison sèche par la mise en place de forages agricoles, la réactivation des zones maraîchères de Diack Mbayenne, de Khourwa…Nous comptons également doter les 15 villages de moulins à mil pour alléger les travaux des femmes. Déjà, pendant la campagne électorale, nous en avons offert 3 dans 3 villages différents, avec nos propres moyens. Concernant l’exploitation injuste des carrières au détriment des populations de Ngoundiane et surtout des propriétaires des terres, nous allons instaurer un cadre de concertation avec les exploitants des carrières pour un respect de la réglementation du code minier. Pour que toutes les parties puissent profiter de l’exploitation de ce basalte noir qui est une matière précieuse pour les constructions de routes et de grands ouvrages dont notre terroir est actuellement le seul site au Sénégal où on l’exploite. Nous pensons également qu’il serait juste de dédommager les propriétaires des terres sur lesquelles ces carrières sont attribuées. L’accès à l’électricité est également une nécessité pour les 10 autres villages de la communauté rurale et nous allons appuyer le travail déjà effectué par les associations de jeunes qui ont réussi à obtenir des programmes au niveau de l’ASER et de la Sénélec. La politique de jeunesse sera renforcée.

Propos recueillis par Daouda THIAM l'AS



1.Posté par Life le 02/04/2009 18:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Diadieuf mon ami je vous souhaite bonne chance.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image