leral.net | S'informer en temps réel

MODIBO DIOP,L'INCOMPRIS.

Colobane, à quelques encablures du centre-ville de la capitale sénégalaise DAKAR , est un quartier jadis célèbre par son marché à friperies et son « Market » où tous genres d’articles y est vendu .Ce quartier est surtout devenus célèbre en 2006 par les violents affrontements ayant opposés les populations et la police suite aux inondations et le sentiment de laisser pour compte de la part des autorités municipales et étatiques.


Rédigé par leral.net le Jeudi 26 Mai 2011 à 01:03 | | 5 commentaire(s)|

MODIBO DIOP,L'INCOMPRIS.
Ne pouvant plus supporter l’état de délabrement très avancé que connais son quartier, un digne fils de Colobane décide alors de revenir pour jouer sa participation et participer au développement socio-économique de sa localité.IL s’agit de Modibo DIOP ex DG de l’ASER (Agence Sénégalaise d’Electrification Rural).Comme il aime souvent à le dire « Je suis juste revenu pour continuer ce que j’avais commencé quelques années plus tôt avec des amis en aidant certains jeunes frères et sœurs en organisant des cours de vacances gratuits, ce qui a permis à ces jeunes le plus souvent démunis de percer dans les études et de compter permis les décideurs de ce pays à l’image d’un jeune cadre d’une banque de la place qui a tenu à témoigner être reconnaissant à Modibo DIOP pour lui avoir permis de croire en lui et d’être devenu ce qu’il est aujourd’hui. Ayant servi dans l’hydraulique, il a fait bénéficier de sa bonté à pas mal de villages d’avoir accès à l’eau et gratuitement.
Son premier coup d’éclat fut au bénéfice de l’association éducation santé de Mme Viviane WADE avec la construction de l’hôpital NENE FECHA de KEDOUGOU qu’il a monté et piloter de bout en bout.
Nommé en 2007 DG de l’ASER, il reçut comme recommandation du président de la république Me WADE de travailler pour le SENEGAL et de ne pas oublier ses origines.
Vers la fin d’année 2007, Modibo DIOP décide de descendre sur le terrain politique sur instruction de Me WADE précisément dans son quartier natal et de travailler derrière le tout puissant PAPE DIOP en ce moment Maire de DAKAR et patron de la section communale PDS de Gueule Tapée- Fass- Colobane. En bon rassembleur, Modibo commence par ouvrir une permanence dans le quartier de Colobane à BAYE LAYE (oublié dans tous les plans de modernisation du capital où les eaux usées sont toujours versées dans la rue du fait du manque de réseau d’assainissement) pour mieux être proche des populations, d’être à leur écoute pour mieux cerner les problèmes et répondre à la demande sociale.
Son talent d’orateur, son charisme sa proximité et son sens du partage comment petit à petit à faire le tour du quartier jusqu’à s’étendre dans toute la commune. Tous les jours Modibo passait après les heures de bureau à sa permanence pour recevoir, écouter, aider dès qu’il le pouvait des personnes venues le voir jusqu’à des heures tardives. Un an que Modibo DIOP est bien ancré sur le terrain politique, les élections municipales se profilent à l’horizon et il est investis dans la liste majoritaire ce qui pour d’autres constituait un véritable piège comme savent le poser les libéraux pour éliminer un frère de parti par pure méchanceté et jalousie. Voyant le nom de ses proches proposés sur les listes de la commune rejeté à l’exception d’un, Modibo ne baissa point les bras sillonna toute la commune pour mobiliser le maximum autour de son SLOGAN : TOUT POUR LA VICTOIRE DE SOPI 2009.Cette campagne fut marquée par deux faits inoubliables : la réception de Karim WADE en grande pompe à Colobane et la forte mobilisation des partisans de MODIBO lors du Meeting de clôture présidé par Me WADE au Boulevard du Général De gaulle. Une arrivée très remarquée qui fera dire à PAPE DIOP lors du Gamou 2009 à Keur Serigne TOUBA à Colobane que la victoire de SOPI 2009 dans la commune de Gueule Tapée Fass Colobane lui était assurée.
Les faits lui donneront raison car après avoir perdu devant Benno à Gueule Tapée et à Fass, le vote massif de Colobane réussira à renverser la tendance et assuré la victoire à la coalition SOPI évitant l’humiliation suprême face à cette déferlante telle une tornade balayant tout sur son passage. Dès lors, Modibo se présente comme le sauveur qui allait être récompensé pour avoir bien travaillé. Mais ses partisans allaient vite déchantés car le PAPE du SOPI allait lui demander de se désister de la course à la Mairie au profit de l’actuel Maire.
D’après les observateurs, c’est le début des soucis de MODIBO au sein du PDS et du pouvoir même car certains responsables n’avaient jamais apprécié sa nomination à la tête de l’ASER et son éventuelles élection à la tête d’une mairie ne ferait qu’accroître sa popularité et ferait de lui un adversaire plus que encombrant. Des lobbyings sont montés de tous bords pour le faire débarquer par un cercle de privilégiés qui raflait tous les marchés au détriment de plusieurs milliers de Sénégalais. Modibo avait placé sa gestion de l’ASER sous le signe de la transparence avec quatre audits par an menés par des combinés indépendants et les bailleurs de fonds. Ce qui lui a valu les satisfécits de l’ARMP là où pas mal de ministères, agences et sociétés nationales sont épinglés .Suffisant pour faire encore des jaloux autour de sa personne et sa nomination comme meilleur manager de l’année lors des Cauris d’OR 2009 ne feront que braquer d’avantage les projecteurs sur sa personne. Il commence à prendre de l’envergure, sa permanence sis à Colobane BAYE LAYE ne désemplie pas, c’est les lieux de convergence de tous les militants libéraux frustrés, abandonnés à leur propre sort par des leaders qui ont complétements désertés le champ politique depuis la déroute des locales de MARS 2009 faces aux bambins de BENNO. Ses « mercredi bleus » qu’il a initiés pour animer le PDS à la base sont devenus tellement populaires que des militants libéraux affluent de partout pour y assister. Vue la situation socio-économique du pays, mobiliser autour de Me WADE devient difficile et je dirais même très risqué pour certains soi-disant responsables et Modibo DIOP le réussi à merveille du fais de sa proximité avec les populations qui ne réclamaient que plus de considérations de la part de nos autorités.
Les infatigables défenseurs de Me WADE et de son régime (le groupe Libéral Wakh Sa Khalat) se sont déplacés un soir de Juin 2009 pour lui témoigner leur reconnaissance.
A lui seul, Modibo DIOP symbolise la survie du PDS à DAKAR, dès lors il était très risqué pour certains frère libéraux et qu’il était plus que urgent de statuer sérieusement sur son cas, car ce bonhomme commençait à leur faire de l’ombre.
Lors de la pose de la première pierre de la grande mosquée de « MASSALIKOUL DJINANE »à Bopp, Feu EL Hadji Mouhamadou Lamine BARA MBACKE, devant toute l’assistance dont le chef de l’état lui a fait part de venir se reposer chez lui après a cérémonie. Ce jour-là, devait se dérouler au stade DEMBA Diop un combat de lutte doté du drapeau de PAPE DIOP président du Sénat qui avait compté sur la capacité de mobilisation de MODIBO pour remplir le stade. Chose à laquelle il a réussi sans problème mais n’ayant pas pu assister faire le déplacement car au même moment le khalife général de Mourides Feu El Hadji Lamine Bara Macke était venu l’honoré de sa présence dans sa maison en présence de sa famille. Telle une trainée de poudre, la nouvelle fît le tour du quartier et Bopp devenait d’un coup trop petit pour contenir tout ce monde venu de partout.
" Chargé de transmettre un message d’excuse Modibo DIOP au stade DEMBA DIOP au Président du SENAT pour sa non venu, en présence d’illustres invités tels qu’Ousmane Masseck NDIAYE, Mamadou SECK, Doudou WADE…j’ai vite compris que cette nouvelle allait faire des dégâts car toute la tribune officielle était médusée. Sans doute ils se sont tous dit pourquoi tant d’attention à son égard de la part du Khalife Générale et pas nous" dixit un de ses proches collaborateurs.
En bon manager et épris de clarté et de transparence, Modibo DIOP avait refusé d’octroyer un marché de gré à gré de 9 milliards à un proche de son Ministre de tutelle Samuel SARR ( voir enquête de Abdou Latif Coulibaly dans le magazine la GAZETTE N°71 du 12 au 19 Aout 2010 ) qui avait promis de se venger de celui qui a osé défié son autorité.
Les journaux le Quotidien et L’AS vont servir de relais à Samuel SARR pour mener à bon port son projet de dégommage d’un ami pour montrer son autorité et par la même occasion rendre services à certains frères libéraux que Modibo empêchait de dormir.
Le 03 avril 2010, lors de l’inauguration du monument de la Renaissance Africaine, « Boy Colobane »comme on l’appelle affectueusement a encore fait étalage de sa capacité de mobilisation donnant un cachet populaire à cet évènement, recevant par la suite les chaleureuses félicitations du président de la république.
Il fut limogé de la tête de l’ASER en Juin 2010 pour délit de découvert bancaire. Si cet acte de gestion constitue un délit, alors je crains beaucoup pour bon nombre de DG de sociétés Sénégalais.
Son mercredi Bleu de ce même mois de juin a encore une fois permis à l’opinion de se faire une idée de l’homme, de sa sérénité, sa lucidité en appelant au calme et à la retenue ses militants alors qu’un autre DG limogé le même jours voyait ses partisans brûler des pneus pour se faire réélire quelques jours ministre conseillé. Etait-il beaucoup plus populaire que Modibo DIOP ? Bien sûr que non, seulement les approches différent et pour lui on a rien sans peine, tout se mérite comme il aime à le dire très souvent. Inébranlable, il est toujours resté constant dans sa logique de travailler pour Me WADE, le SENEGAL et le PDS malgré les nombreux tracas, attaques, coups bas et cabales venant de ses propres frères libéraux. Deux aller-retour à la DIC n’auront pas raison de son mental et de son engagement auprès du chef de l’état.
Modibo DIOP, le mal aimé, l’indésirable, l’incompris au sein du PDS continuait ainsi tranquillement son bonhomme de chemin, disposant désormais de plus de temps à consacrer à ses proches. Ces dernières trouvailles allaient selon l’avis de beaucoup d’observateurs précipiter les choses pour lui, il fallait coûte que coûte l’isoler car son entrée dans le directoire de campagne que devait mettre en place le premier ministre Souleymane Ndené NDIAYE était plus que logique vu son poids politique et ses performances sur le terrain. La mise en place avec des partenaires étrangers d’un crédit solidaire pour financer ces militants dans des projets de micro crédits allait faire trembler beaucoup de responsables libéraux « fantômes » qui voyaient leurs militants leurs tourner le dos pour se ranger du côté de « Boy Colobane ».
Il avait lancé aussi un mouvement pour réunir 1 Million de signatures potentiels pour WADE en 2O12, il en est à 250.000 à ce jour, suffisant à ce jour pour que des forces maléfiques dans l’entourage du Président pour l’envoyer en prison. Pour quels motifs ?
Détournement d’objectifs, découverts bancaires, marchés fictifs tout ça paru dans le Quotidien et L’AS (encore ces deux journaux) sont les faits qui lui serait reprochés. Trop léger pour certains car des personnes impliquées dans des scandales sont récompensées par des postes de hautes responsabilités au sein du gouvernement et côtoyant tous les jours le président de la république. Le seul exemple de Mme AWA Ndiaye (la dame aux cuillères, des nattes de prières…) montre l’absurdité de l’arrestation de Modibo DIOP qui à mon avis est victime de sa popularité au sein d’un parti diabolique qu’est le PDS.
Les rapports d'audits de l'ARMP de 2009 viennent de d'épingler des personnes qui sont toujours très hauts perchés aux sommet de l'état.
Du fond de sa cellule Modibo DIOP reçois pas moins de 300 visiteurs par jour ce qui constitue encore une fois une marque de sympathie à l’égard d’un digne fils du pays qui apporté sa pierre à l’édifice, à la construction de notre cher SENEGAL.
Auditionné par le doyen des juges Semou Mahawa DIOUF,après Cinq (5)de détention ,l'ex DG de l'ASER MODIBO DIOP a apporté toutes les preuves de son innocence dans cette affaire que l(on peut qualifier d'une grosse montagne ayant accouché d'une toute petite souris.
Le pavillon spécial de l'hôpital le DANTEC où il est aujourd’hui transféré pour raison médical ne désempli pas les jours de visite.Ses militants sympathisants et des personnes venues d'horizons diverses continuent de lui rendre visite et osent espérer sa libération prochaine.

A qui profite son emprisonnement, au PDS, à Me WADE, au SENEGAL ?

Non à mon avis, mais à une bande de personnes sans scrupule qui n’est motivée que par leurs intérêts personnel au détriment du développement socio-économique du pays.
Un an qu'il a quitté l'ASER ,le taux d’électrification rural n'a point bougé,toujours de 23%, les nombreuses manifestations de colères des villageois montrent le désarrois et la déception de nos pauvres parents qui voient leurs rêves de goûter aux joies de la modernité s’envoler.

MODIBO DIOP EN PRISON, C’EST LE PDS QUI DISPARAIT DU CHAMP POLITIQUE DAKAROIS CE QUI FAIT L’AFFAIRE DE L’OPPOSITION QUI SE REJOUIT DE CETTE AUBAINE PLUS QUE INATTENDUE.
MODIBO DIOP NE DOIT PAS ÊTRE L’AGNEAU DU SACRIFICE, UN TROMPHE DE GUERRE QUE L’ON DOIT EXIBER POUR MONTRER AU BAILLEURS DE FONS DONT LA BANQUE MODIALE, LA TRANSPARENCE ET LA BONNE GOUVERNANCE DANS CE PAYS.

NON A l'INJUSTICE,NON AU COMPLOT.

Maïmouna DIALLO
Militante libérale
GENEVE.



1.Posté par ndiaya bi le 26/05/2011 06:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous vendez votre pays à cause des broutilles qu on vous distribue de gauche à droite.modibo est quoi pour vous? s il n a rien fait seules des accusations comment notre justice peut il le garder sans preuves. modibo sait ce qu il a fait. je travaille à ASER.

2.Posté par diambar le 26/05/2011 08:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

oui il distriuait de l'argent certe c'est un bon gosse ,mais est ce que le enegal a besoin de ce gars non je regrette mais on ne peut pas eliminer quelqu'un qui a les memes convictions que vous ,reflechis ,modibo saath bou mag la téé di nga thi khamm dara maassa yaye boye

3.Posté par DIALLO82 le 26/05/2011 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mme,il faut faire attention et savoir raison gardée.
L'autre jour,on m'a montré un immeuble à Colobane qui est entrain d'être construit à un rythme infernal qui aurait appartenu à Modibo.
Si c'est vrai,je crois que ce Monsieur mérite la guillotine.
Arrêter de faire l'indéfendable et sachez que tout ce vous dîtes,vous le redirez devant le Bon Dieu et tous les voleurs de nos maigres deniers publics le payeront ici et ailleurs.

4.Posté par deugg le 26/05/2011 10:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MDRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR,jusqu'aux larmes Ndiaya daaal ya nekh rek,si tu travailles vraiment à l'ASER tu doit vraiment avoir honte de toi si tu accuse Modibo DIOP de voleur.Le grand voleur,tu le vois tous les jours en allant bosser.T'as la chance de comparer la gestion de Ton Idiot de Directeur actuel qui est incapable d'allumer un lampadaire et celle de MODIBO.
Dis moi,combien de pipes tu dois tailler pour garder ton poste?

5.Posté par Doff bou were le 26/05/2011 10:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Diallo,j'habites à Colobane,dis moi où se trouve l'immeuble en question,je veux savoir si toute fois tu dis vraiment la vérité.MERCI

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image