leral.net | S'informer en temps réel

MOUBARACK LO, LE VANTARD DE LA REPUBLIQUE !


Rédigé par leral.net le Samedi 2 Août 2014 à 22:21 | | 4 commentaire(s)|

MOUBARACK LO, LE VANTARD DE LA REPUBLIQUE !
(© Gawlo.net) Si ce qu’a dit Moubarack Lô est vrai, il doit être le symbole le plus achevé de la déloyauté au cœur de l’Etat. En effet, au cours de l’émission ‘’Remue -ménage’’ d’ Alassane Samba Diop de la Rfm, l’économiste ( ? ) – statisticien , ancien Directeur de cabinet de Macky Sall, a déclaré avoir lu le brûlot du colonel NDaw depuis juillet 2013, c’est-à-dire depuis un an. Interloqués, Alassane Samba Diop et Hamidou Casset , son contradicteur du jour, lui ont demandé s’il avait partagé les infos contenues dans le livre avec son ancien patron, le chef de l’Etat. Il n’a voulu ni confirmer encore moins infirmer. Ses interlocuteurs ont beau essayer de lui tirer le ver du nez, mais rien n’y fit ! Il se refugia lamentablement derrière un mutisme coupable et prétendit, comme un gamin pris sur les faits et qui venait de débiter un gros mensonge, qu’il ne va pas répondre à cette question.

Des deux choses, l’une ! Ou Moubarack Lô faisait du ‘’tawi’’ ( se hisser à un niveau supérieur au sien) comme disent les gosses, ou qu’il s’est aperçu qu’il en avait trop dit. Auquel cas, l’on peut se poser des questions sur la stature d’homme d’Etat de M. Lô qui a, quand même, officié comme conseiller de cabinet dans trois régimes différents. Ceux d’Abdou Diouf, de Wade et de Macky. Et l’on sait que le socle sur lequel s’appuie toujours un Etat, c’est celui de la loyauté. Sans la loyauté, aucun Etat ne saurait prospérer !

Si Moubrack, comme il le dit, a lu le livre depuis un an et qu’il ne l’aurait pas partagé avec le président de la République, qu’a-t-il fait de sa loyauté républicaine alors qu’il était au cœur de l’appareil d’Etat ? S’il l’a partagé avec Macky et que ce dernier aurait mis sous le boisseau ces infos, qui ont actuellement secoué toute la République, le chef de l’Etat devrait être traduit devant la Haute Cour de Justice. Mais nous n’en sommes pas encore là, car le gus refuse de se déterminer face aux questions embarrassantes et récurrentes de Alassane Samba Diop et de Casset . Son mutisme inquiète à plus d’un titre et laisse planer des soupçons par rapport à son intégrité. Pour notre part, nous pensons sérieusement que le sieur Moubarack dit des contre-vérités, pour ne pas dire des mensonges. Si tel est le cas, celui qui vient d’être laminé, durant les élections locales 2014, dans son village de Niomré, – localité située non loin de Louga où il comptait conquérir le fauteuil de Maire-, vient de commettre la gaffe de sa vie en jouant avec une affaire aussi sensible que la sortie du livre du colonel Ndaw.

Qu’est ce qui a été à l’origine de sa démission fracassante ? Même s’il ne s’épanche pas trop là-dessus, invoquant toujours son différend avec Macky concernant le projet ‘’Sénégal Emergent’’ finalement confiée au groupe Disso, à ses dépens, d’aucun disent, au contraire, qu’il était très déçu de ne pas avoir été nommé ministre des Finances, en plus de son trafic d’influence infructueux pour le compte de l’opérateur téléphonique Expresso.

En tout cas lors de sa démission, le président Macky avait déclaré qu’il ne pouvait pas concevoir que certains de ses collaborateurs ne fassent pas montre d’humilité et de sens de l’intérêt général au dessus de leurs propres intérêts.

Humilité ? Voilà, le mot est lâché mais ne figure pas dans le vocabulaire de Moubarack Lô! Car ce dernier, du haut de son échelle, n’a pas manqué de traiter les nouveaux promus, au sein du gouvernement de Dionne, de nuls et de moins que rien.

Vantardise, quand tu nous tiens !

Mansour DIENG (© Gawlo.net)






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image