leral.net | S'informer en temps réel

MU : Ferguson doit-il craindre un embouteillage offensif ?

En recrutant Robin Van Persie, Manchester United a considérablement étoffé son secteur offensif. Et si un embouteillage se profile à l'horizon, pas sûr qu'il représente un danger pour Ferguson.


Rédigé par leral.net le Jeudi 16 Août 2012 à 14:17 | | 0 commentaire(s)|

MU : Ferguson doit-il craindre un embouteillage offensif ?
« C’est fait depuis cet après-midi (hier après-midi). Il lui restait un an de contrat, donc nous n’avions pas trop le choix. » Hier soir, en marge du match France-Uruguay, le manager d’Arsenal, Arsène Wenger, confirmait donc au micro de TF1 la vente de Robin Van Persie à Manchester United. Un coup dur pour les Gunners qui perdent leur capitaine et leur meilleur buteur. Un gros coup en revanche pour les Red Devils qui ont ainsi renvoyé la Juventus, mais surtout Manchester City à leurs chères études.

En enrôlant RVP, le champion d’Europe possède désormais dans ses rangs les deux meilleurs buteurs du dernier exercice de Premier League (Van Persie 30 buts, Rooney 27), un constat qui fait saliver d’avance les fans mancuniens qui rêvent déjà d’une avalanche de buts à Old Trafford et sur tous les autres terrains du Royaume et d’Europe. Mais avec l’arrivée de l’ex-Gunner, une question se pose : comment Sir Alex Ferguson va-t-il gérer l’abondance d’attaquants ?

Une chose est sûre, ce transfert condamne définitivement le Bulgare Dimitar Berbatov déjà placardisé la saison passée (5 titularisations en seulement 12 apparitions). De son côté, Danny Welbeck risque lui aussi de voir son temps de jeu se réduire alors qu’il faisait partie des joueurs les plus utilisés de Fergie en championnat (23 titularisations) et qui, à 21 ans, a besoin d’accumuler du temps de jeu pour progresser davantage. Une manière un peu étrange de fêter une prolongation de contrat (jusqu’en 2017, Ndlr) annoncée comme imminente.

Enfin, quid de Javier « Chicharito » Hernandez. Performant lors de sa première saison chez les Red Devils (13 réalisations en 15 titularisations), le Mexicain, miné par des blessures il est vrai, a déjà vu Welbeck lui passer devant. La venue de Van Persie lui rajoute donc un obstacle de taille. Il n’en fallait d’ailleurs pas plus pour voir les médias anglais comme The Mirror évoquer (déjà) un possible départ. Mais doit-on réellement s’attendre à un tel scénario ?

À l’instar de son rival, Manchester City, MU dispose désormais de quatre attaquants de classe internationale permettant à Fergie de lutter plus facilement sur différents tableaux et de pallier plus sereinement toute blessure. De plus, le manager écossais a pour habitude d’évoluer avec deux attaquants, Rooney ne rechignant d’ailleurs pas à jouer un cran en dessous. Le turnover entre attaquants sera donc plus fréquent, contrairement à l’époque où City disposait de quatre artilleurs pour une seule place. Encore faut-il que d’ici là aucun ne manifeste un certain mécontentement.

Matthieu Margueritte






Hebergeur d'image