leral.net | S'informer en temps réel

Macké Fall : "Ceux qui perçoivent de l’argent de Habré peuvent être poursuivis pour recel"

Dans un entretien accordé au journal Le Quotidien, le Procureur des Chambres africaines africaines extraordinaires (Cae), Mbacké Fall, averti les personnes qui ont bénéficié des largesses de l’ancien Président tchadien, Hissein Habré, après sa fuite de N’Djamena. Selon lui, elles peuvent être poursuivies pour recel.


Rédigé par leral.net le Mercredi 9 Avril 2014 à 15:32 | | 2 commentaire(s)|

Macké Fall : "Ceux qui perçoivent de l’argent de Habré peuvent être poursuivis pour recel"
"Le crime économique, c’est le crime de détournement de deniers. J’ai entendu l’avocat de Habré dire qu’il a reçu un milliard de Hissein Habré. Habré n’est pas parti de manière régulière. Il a fait un détournement au niveau du Trésor tchadien et il est parti avec une somme de 6 milliards de francs Cfa. Ceux qui émargent sur cet argent peuvent être poursuivis comme des receleurs", a-t-il dit. A l'en croire, "cet argent n’a pas été décaissé dans les règles de l’art. Il s’agit d’un détournement de deniers publics considéré dans ce pays (Tchad) comme un crime et/ou comme un délit, informe Mbacké Fall. Toutefois, il croit savoir qu’il y a la prescription de l’action publique". Il explique : "Si quelqu’un détourne et que vous considérez que c’est un délit. (Il ne termine pas la phrase). Parce que chez nous, la prescription est de 7 ans. Normalement, après sept ans, on ne peut plus vous poursuivre. Si c’est pareil, normalement, on ne devrait plus poursuivre Habré".






Hebergeur d'image