leral.net | S'informer en temps réel

Macky Sall : «Il y aura un scrutin en 2017»

Le président de la République Macky Sall a pris la décision de réduire son mandat de 7 à 5 ans. Et personne ne pourra le contraindre à y renoncer, à moins que les Sénégalais disent «Non» lors du référendum. Car, a-t-il déclaré : il y aura un référendum en 2016 et un scrutin en 2017.


Rédigé par leral.net le Jeudi 28 Janvier 2016 à 09:23 | | 6 commentaire(s)|

«Il y aura bien en 2016 un référendum constitutionnel dont je donnerai la date précise dans les prochains jours ; puis un scrutin en début de 2017. Mais ce qui importe, c’est moins le calendrier que l’ampleur de la réforme visant à renforcer la démocratie sénégalaise et à moderniser nos institutions». Ces propos sont du président de la République, Macky Sall, qui se prononçait sur la révision de la Constitution qu’il s’apprête à soumettre aux Sénégalais.

Mais, le chef de l’Etat est d’avis que la question de réduction de son mandat ne doit pas occulter les autres points qui figurent dans le document car, la réforme, annonce-t-il, «porte certes sur la durée du mandat, mais aussi sur le plafonnement à 75 ans de l’âge des candidats. De même, je tiens à élargir le pouvoir du Conseil constitutionnel, dont deux des membres seront désignés sur proposition du président de l’Assemblée nationale, prérogative réservée jusqu’alors au chef de l’Etat… »

Cependant, le successeur de Me Abdoulaye Wade est conscient que son projet ne sera pas accueilli favorablement par certains de ses pairs africains mais, informe-t-il, «en engageant cette réforme, je n’ai pas songé à ce que les autres en penseraient»

PressAfrik






Hebergeur d'image