leral.net | S'informer en temps réel

Macky Sall : "Le développement de l’Afrique se fera par ses fils"

L’Afrique a certes besoin de l’appui de ses partenaires dont notamment la Chine, mais elle ne se développera réellement que selon la volonté et l’engagement de ses habitants, a déclaré vendredi à Beijing le président Macky Sall.


Rédigé par leral.net le Vendredi 21 Février 2014 à 12:25 | | 2 commentaire(s)|

Macky Sall : "Le développement de l’Afrique se fera par ses fils"
‘’Notre continent sera ce que nous en ferons (…) personne ne fera à notre place ce que nous ne pourrons pas faire pour l’Afrique’’, a notamment indiqué le chef de l’Etat qui s’adressait, lors d’une audience au Groupe des ambassadeurs africains accrédités en Chine.

Cette rencontre entrait dans le cadre de la visite d’Etat qu’effectue depuis jeudi et ce jusqu’à samedi le chef de l’Etat sénégalais.

Pour Macky Sall, il y a toutes les raisons de croire au renouveau de l’Afrique qui est un continent ‘’en mouvement’’ et dont les 54 Etas qui le constituent vivent majoritairement dans la paix et la démocratie.

Malgré certaines ‘’convulsions’’ qui le traversent, le continent africain dispose en lui-même ‘’les capacités humaines et les ressources morales’’ pour travailler à son développement, a souligné Macky Sall, non sans saluer au passage le travail abattu par les pères des indépendances ainsi que leurs successeurs. Il a ainsi convié ses interlocuteurs à être ‘’optimistes au présent et à l’avenir du continent’’.

Toutefois, il n’est pas question de se ‘’laisser écraser par le fardeau de l’histoire’’, a averti le chef de l’Etat sénégalais qui, en digne représentant des élites du continent nées après les indépendances, s’est dit partisan d’un développement s’appuyant sur les partenaires étrangers, mais comptant surtout sur les propres forces de ses bénéficiaires.

En matière de partenariat au développement, Macky Sall s’est vivement réjoui des relations tissées avec la Chine. ‘’L’Afrique et la Chine sont inséparables. Il y a un besoin de l’Afrique en Chine et il y a un besoin de la Chine en Afrique’’, a dit le chef de l’Etat, demandant à la trentaine de diplomates venus le rencontrer de travailler au raffermissement des liens avec la Chine.

Dans le même temps, le président Sall a invité les Africains à prendre en mains leur développement et à ce propos il a cité les initiatives prises ici et là par les dirigeants du continent à l’échelle nationale, régionale et continentale.

Après avoir fourni l’exemple sénégalais du Plan Sénégal Emergent dont l’objectif principal est de doubler le taux de croissance du pays en dix ans, il a fait état du déblocage par surtout les soins du Sénégal des Accords de partenariat (APE) entre l’Union européenne et la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

A l’échelle, le chef de l’Etat a rappelé l’existence de 51 projets dans le domaine des infrastructures ficelés par l’Union africaine pour un financement de 68 milliards de dollars à réaliser durant la période (2012-2020). Regroupés dans le cadre d’un programme dénommé PIDA, ces projets feront l’objet d’une conférence de financement les 14 et 15 mars prochains à Dakar, a indiqué le chef de l’Etat.

Auparavant, le Doyen du Groupe africain, l’ambassadeur de l’Ile Maurice, Paul Chong Leung, s’était réjoui de la visite d’Etat de Macky Sall en Chine, soulignant sa conviction qu’elle va aider ses pairs à mieux faire leur travail en Chine.

A ce propos, il a insisté sur le désir des membres du Groupe dont il est le doyen d’avoir ‘’une relation privilégiée et fraternelle’’ avec la Chine.
Paul Chong Leung a en outre marqué sa joie d’être reçu par le président du Sénégal, un pays en qui les Africains sont, selon lui, ‘’reconnaissants’’ pour l’exemple qu’il constitue dans l’espace ouest-africain, au sein de la Francophonie et de l’ensemble du continent

L’audience s’est prolongée par des questions-réponses entre les ambassadeurs et le chef de l’Etat Macky Sall qui a ensuite été reçu en audience au Grand palais du peuple par le Premier ministre de la Chine, Li Kequiang, et le président de l’Assemblée populaire, Zhang Desiang.

APS






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image