leral.net | S'informer en temps réel

Macky Sall : “Les enseignants qui ont participé aux fuites, n’ont plus de place dans notre système éducatif"


Rédigé par leral.net le Vendredi 21 Juillet 2017 à 12:11 | | 0 commentaire(s)|

Le président de la République ne décolère toujours pas sur l’affaire des fuites multiples au baccalauréat et du Bfem 2017. Il est d’avis que les auteurs n’ont plus leurs places dans le système éducatif du pays.

Lors de la cérémonie des prix du Concours General, hier, le Président s’est encore exprimé sur les cas de fuites au Bac cette année, et a été ferme. « Je le dis sans détours, ceux qui ont facilité, bénéficié et organisé ces fuites, font honte à l’école. Ils font honte à la nation, ils font honte à la société », s’est-il indigné.

Il poursuit et pointe du doigt les fraudeurs : « les enseignants qui ont participé à cette funeste entreprise, n’ont plus de place dans notre système éducatif ».

Avec fermeté, le Président Sall déclare que l’enquête sur les fuites sera menée jusqu’au bout, et promet des sanctions sévères aux coupables. « Que personne n’en doute, l’enquête en cours sur les fuites, sera menée à son terme. Les responsabilités seront situées et des sanctions idoines, suivront sans aucune exception », a-t-il promis.

Enfin, le président de la république a instruit, le gouvernement de mieux sécuriser les épreuves pour éviter d’éventuelles fuites, à l’avenir. « Dès à présent, je demande au gouvernement de prendre tous les dispositifs pour une meilleur sécurisation des examens et concours ».

Après la page des fraudes, le président de la République est passé aux éloges des lauréats. Cette année c’est le lycée Limamou Laye de Guédiawaye qui a remporté la palme avec 21 distinctions et 53,25 points, suivi du Prytanée militaire avec 17 lauréats soit 47,25 points et enfin, le lycée Mariama Ba complète le podium avec 11 distinctions et 23 points engrangés.










Hebergeur d'image