leral.net | S'informer en temps réel

Macky Sall, Premier ministre: comptable certes, mais pas coupable.

Les sénégalais vivant à l’intérieur ainsi que nos frères et sœurs de la Diaspora, savent parfaitement, qu’au Sénégal c’est le président de la république, chef de l’exécutif qui détermine la politique du gouvernement. Dans notre régime, le Premier ministre ne fait que coordonner l’action du gouvernement, si tant est que le chef de l’exécutif lui reconnaisse la plénitude de cette prérogative. Qu’à cela ne tienne, Macky Sall, Premier ministre, est resté fidèle et loyal au chef de l’exécutif, celui là même qui l’avait investi de toute sa confiance. Des regrets dans le cadre de sa mission, certainement pas, car il n’est pas donné à tous, une mission si exaltante, si passionnante, que de servir son pays au plus haut niveau. Oui de 2000 à son départ, Macky Sall, en ce qui le concerne, et toujours dans le cadre de sa mission, assume pleinement toutes ses responsabilités. Et à ce sujet, c’est tout de même surprenant que vous usiez de la langue de bois, au point d’oublier le principe de la séparation des pouvoirs.


Rédigé par leral.net le Vendredi 6 Août 2010 à 18:24 | | 1 commentaire(s)|

Macky Sall, Premier ministre: comptable certes, mais pas coupable.
Dois-je vous rappeler que la loi Ezzan n’était pas un projet de loi mais une proposition de loi, c'est-à-dire une loi présentée par un parlementaire. Cette loi qui fut adoptée par l’Assemblée nationale le 7 janvier 2005 par 70 voix contre 20, avait fait par la suite l’objet d’un recours devant le Conseil constitutionnel. Les 5 sages qui ont rendu leur décision le 9 février 2005 ont procédé à une « validation partielle » du texte, suffisante pour que le Président puisse promulguer le texte en toute légalité. Si la Constitution sénégalaise précise que les décisions constitutionnelles « ne sont susceptibles d’aucune voie de recours », la loi organique relative au Conseil des sages donne la possibilité au Président de la République de renvoyer le texte pour une seconde lecture. Ce qu’il n’a pas fait. Dès lors où se situe la responsabilité du Premier ministre ?

Présidence de l’Anoci, Premier ministre bis avec un budget de presque 400 milliards, pour le fils du Président de la République, Conseillère spéciale, responsable de l’organisation du Fesman pour sa fille, création d’un poste de madame la Présidente de la République pour madame la Première dame, Président de groupe parlementaire pour son neveu, qui dit mieux? Ceci est autrement plus grave que du copinage et pourtant vous semblez applaudir des deux mains.

En effet, les fonds de Taiwan ont fait couler beaucoup d’encre depuis, mais en tant que Républicain et homme d’Etat, Macky Sall a eu à livrer les seules informations autorisées. Et il a indiqué aux sénégalais, la voie à suivre pour faire toute la lumière sur ce dossier. A savoir la mise en place d’une Commission parlementaire pour entendre tous les protagonistes à commencer par lui-même.
(APS) 26 mai 2006 : Le président Abdoulaye Wade a annoncé sa décision de faire du Premier ministre Macky Sall son directeur de campagne pour la présidentielle de 2007. «Je remercie le Premier ministre Macky Sall qui a encore fait un parcours sans faute», a déclaré le chef de l’Etat, jeudi au palais de la République, peu après son retour de Paris et de Genève où il a reçu le Prix Félix Houphouët Boigny pour la recherche de la paix et celui de la Société mondiale de l’information. «J’espère qu’il (le chef du gouvernement sénégalais) ne s’essoufflera pas d’ici aux élections parce qu’il est mon directeur de campagne». De par son sérieux, ses compétences, sa rigueur, incontestablement, le Président de la République ne pouvait dénicher meilleur directeur de campagne.
Se faire une clientèle politique Halpulaar pro-Macky Sall, est-ce à dire que les autres communautés sont toutes pro-Abdoulaye Wade? Qui mieux que le Président Wade a su utiliser cette communauté Pulaar pour sa réussite et celle de son fils Karim Wade? Savez-vous que parmi les 4 responsables fondateurs de la Génération du concret, figurent trois Halpulaar (Assane Ba, Cheikh Diallo, Abdoulaye Baldé). Dans le gouvernement actuel pas moins de dix ministres sont des Halpulaar. Il est indécent pour des raisons politiques d’agiter l’épouvantail ethnique. Que dire de l’implication du Président Wade dans le processus électoral de la Guinée sachant qu’au Sénégal, réside plus d’un million de guinéens avec la double nationalité ? Ou encore cette générosité mal placée loin de toute opération humanitaire à l’endroit des Haïtiens?

Décidément pour vous, tous les moyens sont bons pour liquider un adversaire. Lorsque toutes les autorités libérales demandaient au Président Wade d’interdire les Assises nationales, seul le Premier ministre Macky Sall conseillait au Président de laisser le processus démocratique se développer normalement. Les réserves de Macky Sall traduisent tout simplement sa lucidité puisque n’ayant participé aux travaux, et son honnêteté vis-à-vis de la population sénégalaise. Membre à part entière de Benno, il n’en demeure pas moins président d’un parti politique légalement constitué, qui a pour ambition première la conquête du pouvoir de la manière la plus démocratique. Pour information lors des locales de mars 2009, beaucoup de sénégalais ont voté Benno en pensant soutenir uniquement leur leader Macky Sall.

Quand on dispose de preuves irréfutables on ne demande pas l’autorisation de les présenter à qui de droit. Cela s’appelle faire du chantage. Faites votre devoir si réellement vous êtes un responsable digne de foi. A l’Apr il n’y a rien à cacher et Macky Sall n’a jamais fuit ses responsabilités. « Qu’il faille me renier pour survivre, je dis non », on ne peut être plus clair et plus déterminé.

Alioune Ndao Fall
Secrétaire national chargé de la diaspora.





1.Posté par diego le 06/08/2010 22:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

oeil pour oeil dent pour dent, quelle réplique. mais c'est pas une surprise venant de mr Fall.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image