leral.net | S'informer en temps réel

Macky Sall (Président de la République) : «« Il est temps que notre société fasse son introspection. Ce qui dépend de l’Etat, on le fera »

Le président de la République, Macky Sall a présenté ses condoléances à Pikine, ce lundi soir à la famille du Feue Fatoumata Mactar Ndiaye, vice-président au Conseil économique social et environnemental (CESE) assassinée le week-end dernier à son domicile, dans une ambiance triste. Il a aussi appelé à la population sénégalaise de revoir son comportement parce que des mesures idoines seront prises.


Rédigé par leral.net le Lundi 21 Novembre 2016 à 21:31 | | 15 commentaire(s)|

« Je suis venu sous le choc. Et franchement, c’est dur ce qui est arrivé à Fatoumata Mactar Ndiaye, jusqu’à quel point c’est difficile à le croire », déclare le président de République, son excellence, Macky Sall, lors de l’enterrement du feue Fatoumata Mactar Ndiaye pour présenter ses condoléances. « Je présente mes condoléances à toute sa famille, à toute la communauté de Pikine ainsi que tous le département de Pikine qui est l’un des départements les plus importants ou même le plus ancien. Je dis que Pikine a perdu un responsable et toutes les femmes de Pikine étaient derrière elle », dit Macky Sall.

« L’affaire a suscité l’émoi, car c’est dur », dit le président pour exprimer tout son inquiétude. « Il est temps que notre société fasse son introspection. Ce qui dépend de l’Etat, on le fera. D’ailleurs depuis qu’on est au pouvoir, 10 000 policiers et gendarmes ont été ajoutés à ce qui était là. Mais on va renforcer les patrouilles », estime le président.

Selon lui, la société doit faire une introspection pour savoir le pourquoi de ces genres d’incendies. Si cela continue, personne n’aura confiance en personne.

« On va revoir la politique judiciaire pour augmenter la sécurité de la population. Et mettre une révision de la politique pénale pour condamner à perpétuité les auteurs de meurtre », envisage Macky Sall .

Le président fini à inviter la population à l’éducation, revoir leurs comportements. « Les gens doivent éduquer les hommes dans leur famille parce que l’indiscipline ne nous mènera à rien. Et c’est ce qui justifie tous les problèmes d’assassinat et de meurtre. La société doit cesser de mettre la pression aux jeunes, car cela peut leur booster à faire du n’importe quoi », conseille M. Sall.

Thierno Malick Ndiaye
 






Hebergeur d'image