Macky Sall à Touba : «Nous avons fait vivre à Serigne Abdou Baly, des moments difficiles »


Rédigé par leral.net le Lundi 28 Août 2017 à 14:33 | | 0 commentaire(s)|

Après avoir assisté la levée du corps de Aliou Ardo Sow, le fondateur de l’entreprise Cse, le Président Macky Sall s’est rendu à Touba. A la tête d’une forte délégation, le chef l’Etat s’est entretenu avec le Khalife général des mourides, en présence de son porte-parole, Serigne Bass Abdou Khadre.

«Je suis heureux d’être considéré comme un fils du Khalife général des mourides et de recevoir en permanence ses prières pour le Sénégal. Je suis conforté du bon déroulement des élections législatives du 30 juillet dernier et de la victoire obtenue par notre coalition grâce au soutien et aux prières de Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké », a-t-il dit au Khalife.

Macky Sall a également évoqué le choix de Serigne Abdou Baly Mbacké, président du Comité d’organisation du Magal, comme tête de liste de Benno Bokk Yaakaar. « J'ai fait appel à lui et lui ai demandé d’être la tête de liste départemental de la coalition Benno Bokk Yaakaar dans le département de Mbacké. Je l’ai appelé pour me soutenir et Cheikh Abdou Baly a accepté ma proposition.

Je veux juste préciser qu’il n’a jamais été demandeur de quoi que ce soit. Le reste n’est pas important parce que Dieu a fait que nous avons gagné. Par notre faute, nous lui avons fait vivre des moments difficiles et inhabituels. Maintenant, il reste à faire quelques réglages
», a-t-il confié devant les responsables de son parti, dont les députés Abdou Lahad Seck Sadaga, Abdoulaye Diop, Daba Macky, Aliou Sylla.

Après son face-face avec le Khalife, Macky Sall s’est rendu à Taïf pour présenter ses condoléances suite à la disparition Serigne Abdou Fatah Gaïndé Falma, le 13 août dernier.

Sur place, Macky Sall se souvient : « J’ai connu Serigne Mbacké Sokhna Lô en 200 et depuis, je n’ai jamais quitté Taïf. C’est Serigne Mbacké Sakho qui m’a présenté à Serigne Mbacké Sokhna Lô qui nous a demandé, mon épouse et moi, de passer un séjour de 48 heures avec lui. Mon introduction à Touba est passé par Taïf ».



Source : L’Observateur








Hebergeur d'image