leral.net | S'informer en temps réel

Macky Sall décrète 3 jours de deuil national

Le deuil commence à partir de ce jour, jeudi 1er octobre, et tous les drapeaux seront mis en berne pour la mémoire des victimes de la bousculade de Mouna.


Rédigé par leral.net le Jeudi 1 Octobre 2015 à 03:36 | | 52 commentaire(s)|

Macky Sall a débarqué aujourd’hui à 00h35 en provenance des Etats-Unis où il prenait part, à New York, à la 70 e Assemblée générale des Nations Unies. Aussitôt, le tarmac de l’aéroport Léopold Sédar Senghor foulé, le Président sénégalais est revenu sur la bousculade meurtrière de Mouna qui a fait 769 morts et 934 blessés dont officiellement 10 morts sont recensés côté sénégalais. Et c’est pour décréter un deuil national de 3 jours à partir de ce jeudi. Le Président Sall a prié pour le repos de l’âme des victimes de ce drame et présenté ses condoléances aux familles des personnes décédées. Il a, en outre, exprimé sa compassion à l’endroit des blessés et des familles des personnes portées disparues et affirmé que les recherches se poursuivent en relation avec les autorités saoudiennes.

Les drapeaux seront donc mis en berne jusqu’à samedi, des minutes de silence observées durant les cérémonies et surtout les « xumbteef » (fastes) remisées au placard pendant ce temps.

Mais, il faut dire que le Sénégal décrète son deuil national bien après que beaucoup de pays l’ont fait dès les premières heures qui ont suivi le drame. Jugez-en, l’Iran, qui a payé le plus lourd tribut, a décrété 3 jours de deuil national dès le vendredi 25 septembre 2015, lendemain du drame. Nos voisins maliens, eux, avaient décrété leur deuil national de 3 jours à partir du lendemain du drame, vendredi 25 septembre 2015. Le Bénin a, quant à lui, observé depuis samedi 29 septembre un deuil national de trois jours alors que le Niger et le Nigeria l’ont décrété à partir du lundi 28 septembre 2015.

Curieusement, deux jjours après le drame, Boubacar Sèye, président de l’Ong Horizon sans frontières (Hsf) avait demandé à l’Etat de mettre à la disposition des familles des pèlerins sénégalais un numéro vert et une cellule de crise avec des psychologues, ce qui ne sera fait que le lundi 28 septembre. Il avait aussi demandé à Macky Sall de décréter « une journée de deuil national ». C’est fait, une semaine après.

lepopulaire

source: www.rts.sn






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image