leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Macky Sall défie l’opposition au Fouta: « Gagnons les élections à 90%, les 10%, on les donne en aumône »


Rédigé par leral.net le Jeudi 9 Mars 2017 à 12:51 | | 0 commentaire(s)|

L’étape de Matam a été très politique en ce qui concerne la tournée dite économique du chef de l’Etat dans le nord du pays. Des Agnams, en passant par Ndiaffane, Thilogne, Saréliou, Ourossogui, jusqu’à Matam, ce sont des messages très politiques que les responsables locaux de la formation présidentielle ont adressés au Président de la République. Chaque localité affichait des banderoles et des affiches garantissant un second mandat à Macky Salll.

Face à ces nombreux soutiens « rassurants », le président de la République a fini par donner le mot d’ordre à ses militants et responsables. Et c’est à Ndiaffane, fief de son griot, qu’il lancera un message aux « apèristes ». « Travaillons ensemble et gagnons les élections. Je connais votre engagement. Et chaque fois, vous avez toujours remporté les élections à 90%, a déclaré Macky Sall. Et devant le standing ovation des militants qui assuraient qu’ils vont faire plus, le chef de l’Etat de marteler : « gagnons les élections à 90%, les 10%, on le donne en aumône ».

A Farba Ngom qui disait « 96% », le président de l’alliance pour la République (APR) a rétorqué : « 96%, ce n’est pas sérieux. Ce n’est pas la démocratie ».

A Ndiaffane, le chef de l’Etat a, par ailleurs, inauguré le raccordement du réseau moyen tension. Un raccordement de 54 km a été installé pour électrifier 20 localités. Pour le chef de l’Etat qui souligne qu’il n’y a jamais eu d’électricité dans cette localité. « L’électricité va changer complètement le quotidien des populations du Dando Mayo ». Et de poursuivre : « notre volonté, c’est de faire de l’inclusion sociale, c’est de faire en sorte que l’aménagement du territoire soit équitable sur l’ensemble du territoire national. Ces populations, depuis la nuit des temps, n’ont jamais connu d’éclairage public, donc ce programme fait partie des programmes d’urgences d’électrification rurale coordonnée par l’Agence sénégalaise de l’électrification rurale ».

A Saréliou, Macky sall a affiché son ambition de ne plus voir des femmes qui puisent de l’eau ou qui pilent le mil. C’est pour cette raison, dit-il : « j’avais mis en place ce programme pour vous alléger les difficultés liées à l’eau, à l’électricité et aux routes. Le PUDC a fait des réalisations. 42 villages sont électrifiés, 10 branchements de forages, 5 villages ont bénéficié d’une électrification solaire. Le réseau basse-tension a eu un impact dans cette localité. 46 villages ont bénéficié de ce projet. 40 écoles électrifiées ».

Selon lui, au total, à Matam, il y a 14 systèmes d’alimentation en eau, 14 périmètres ont été aménagés et 102 villages ont été électrifiés pour plus de 6000 habitants. Il a également indiqué que 103 km de pistes ont été réalisés.

A Bokidiawé, le président la République inaugure l’usine de transformation de riz.

Vox Populi